Accusé de féminicide, l'ex compagnon de Laëtitia Hemery comparaît devant le cour d'Assises du Var

Publié le
Écrit par Catherine Lioult .

La jeune Brignolaise, mère de 4 enfants, n'avait plus donné signe de vie depuis le réveillon de la Saint-Sylvestre passé avec son ex compagnon. Le corps de la jeune femme avait été retrouvé 3 semaines plus tard et Mickaël Reynaud avait reconnu l'avoir tuée.

A l'époque, l'affaire fait grand bruit : nous sommes début 2020 et la famille de Laëtitia Hemery ne cache pas son inquiétude.  La jeune femme, domiciliée à Brignoles, n'a plus donné de nouvelles depuis la nuit de la Saint-Sylvestre, un réveillon passé avec Mickaël Reynaud au Dakota, un restaurant du quartier du Mourillon à Toulon. Agée de 31 ans, elle est mère de 4 enfants, âgés de 5, 12,15 et 16 ans. La gendarmerie du Var lance alors un appel à témoins.

Des aveux

Mis en examen pour homicide volontaire volontaire par concubin, Mickaël Reynaud comparaît depuis ce lundi devant la cour d'Assises du Var. Laëtitia Hemery avait été en couple avec lui. On ne sait toujours pas si c'était toujours le cas au moment de sa mort.

Trois semaines après son passage à l'acte, l'homme, 36 ans à l'époque, domicilié à La Crau, a reconnu en garde à vue avoir étranglé sa victime et "s'être débarrassé" du corps depuis le sommet du Mont Faron. 

Interrogé ce jeudi par la juge d'instruction, le mis en examen est passé des aveux et il a proposé de désigner l'endroit où il s'était débarrassé du corps. Le corps a été retrouvé sur ses indications par les gendarmes.

Bernard Marchal, procureur

Toujours selon le procureur de la république de Toulon,  Laëtitia Hemery aurait appelé son fils aîné pour lui souhaiter une bonne année puis le couple aurait eu une dispute, elle voulant aller en boîte, et lui non. C'est d'ailleurs dans la voiture du suspect que le portable de la jeune femme a été retrouvé.  L'homme était connu pour violences conjugales.

Il devra s'expliquer devant la cour d'Assises sur ce qui semble être le premier féminicide en France de l'année 2020.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité