Hommage aux disparus du sous-marin “La Minerve” à Toulon : “c'est comme si on nous annonçait le décès des 52 victimes”

Cérémonies en mémoire des disparus du sous-marin “La Minerve” ce weekend à Toulon / © France 3 Toulon
Cérémonies en mémoire des disparus du sous-marin “La Minerve” ce weekend à Toulon / © France 3 Toulon

Le 22 juillet 2019, l’épave de ce sous-marin militaire a été retrouvée, 51 ans après son naufrage. 52 personnes ont perdu la vie dans ce drame, un hommage est rendu ce weekend à Toulon, dans le Var. Les familles commencent maintenant leur vrai travail de deuil.

Par Laurent Verdi & ALH

Deux cérémonies en mémoire des marins de la Minerve auront lieu à Toulon ces samedi 14 et dimanche 15 septembre. Ce sous-marin d’attaque de la marine française avait sombré au large de Toulon, en 1968, entraînant la mort de son équipage.

Ce samedi à Toulon :


"L'ambiance était vraiment intense, je n'avais jamais vu une telle foule au monument national des sous-mariniers", a témoigné Hervé Fauve, le fils du commandant de La Minerve en estimant à un millier le nombre de personnes venues se recueillir. Parmi les personnalités présentes, le nouveau préfet maritime, le vice-amiral d'escadre Laurent Isnard, et le maire de Toulon, Hubert Falco.
 
"Nous n'étions qu'une poignée au début de notre combat pour faire relancer les recherches. Aujourd'hui près de 300 proches des marins étaient là", s'est félicité M. Fauve, après la cérémonie. Lors de son discours, il avait tenu à adresser "un immense merci" à l'ensemble des personnes ayant permis de retrouver La Minerve, 51 ans après sa disparition le 27 janvier 1968.

Pour Hervé Fauve, fils du commandant du sous-marin :


"Aujourd'hui c'est comme si on nous annonçait le décès des 52 victimes puisque maintenant on sait où est leur tombe".

Retour sur cette histoire 


Durant des années, les familles des disparus ont cherché à comprendre ce qui s’était passé à bord du sous-marin. Malgré les opérations de secours menées en 1968, l'épave n'avait jusqu'ici jamais été localisée, laissant planer mystères et rumeurs autour du drame.
 
 

Reprise des recherches


En octobre 2018, des proches des disparus de la Minerve avaient lancé un appel pour une reprise des recherches. La demande avait été entendue par Florence Parly, la ministre de la Défense, qui annonçait de nouvelles explorations en février 2019.
 
 

Découverte de l'épave


En juillet 2019, l’épave a finalement pu être localisée. Une étape décisive pour les familles endeuillées comme pour Thérèse Schermann-Descamps, veuve de Jules Descamps, membre de l'équipage de la Minerve que nous avions rencontré à l'époque :
 
Interview de Thérèse Schermann-Descamps
Thérèse Schermann-Descamps est la veuve de Jules Descamps, membre de l'équipage de la Minerve, disparu au large de Toulon le 27 janvier 1968. Elle vient d'apprendre la localisation de l'épave du sous-marin, et nous livre son premier sentiment. - FTV
 

Des photos de l’épave ont été rendues publiques et sont visibles sur le site internet consacré à ce drame, un site créé et mis à jour par Hervé Fauve, fils du commandant de la Minerve.

Ces nouveaux documents permettront peut-être d’appuyer une des thèses qui pourraient expliquer pourquoi le sous-marin a sombré brutalement. Il gît à 2.370 m  de fond, brisé en trois morceaux, à 18,5 milles marins (35 km) des côtes.

Plus d’un demi-siècle après le drame, les familles des marins disparus sont invitées se rendre sur les lieux. Une première cérémonie publique aura lieu ce samedi 14 septembre 2019 à 16 h au Monument National des sous-mariniers de Toulon, précédée d’un office religieux à 14 h 30.

Ce dimanche 15 septembre, une autre cérémonie se déroulera en mer à l’intention des seules familles proches. Florence Parly, ministre des Armées, devrait être présente pour cet hommage et ce moment de recueillement, à l’aplomb de l’épave de la Minerve.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus