De nouvelles installations électriques ont été créées sur les quais du port de Toulon. Objectifs : améliorer la qualité de l'air et réduire les émissions de particules fines des ferries et des paquebots de croisières. Ces équipements seront testés dans les prochains jours.

Des paquebots à quai, toutes cheminées fumantes... À Toulon (Var), cette image appartiendra bientôt au passé. Désormais, le port se tourne vers des bateaux qui s'alimentent à l'électrique.

Alors, depuis avril 2021, des travaux d’électrification des quais sont entrepris et vont bientôt être terminés.

Alimenter trois navires en même temps

Ainsi, ce sont sept kilomètres de câbles électriques qui ont été tirés sous le sol. Des câbles reliés à un transformateur qui doit convertir l'équivalent de l'alimentation d’une ville de 12.000 habitants.

"Ces lignes de conversion doivent mettre la fréquence de fonctionnement au standard américain ou européen (50 ou 60 Hertz)", explique Frédéric Mestivier, concepteur et directeur des travaux à la Métropole Toulon Provence Méditerranée. "On vient ainsi alimenter les ferries à 11.000 Volts et les croisières à 6.600 ou 11.000 Volts."

Alimentés par le réseau d’Enedis : des panneaux photovoltaïques, des batteries au lithium et, bientôt, de l’hydrogène. L’installation permettra de brancher simultanément trois ferries ou deux ferries et un paquebot de croisière pour des escales de plus de 2 heures.

12 millions d'euros pour 8 ferries

Pour le principal utilisateur du port, la Corsica Ferries, il faudra équiper les navires. "On a un premier navire dont les équipements sont prêts", détaille Florence Prieur, conseil de la compagnie maritime sur les questions environnementales. "On va entrer en phase de test pendant plusieurs mois."

L'hiver prochain, trois autres navires seront équipés. L'hiver suivant, 3 autres... L'objectif, c'est que l'ensemble de la flotte de 8 navires puisse se brancher d'ici 2026.

Florence Prieur, conseil de la Corsica Ferries

Cette première phase d'équipement de quatre navires a reçu un soutien de l'Etat et de la Région PACA. La mise aux normes des huit navires est estimée par la compagnie maritime à 12 millions d'euros.

Réduire de 80% les particules fines émises

En réduisant les émissions de particules fines de 80% durant les escales de longue durée, Toulon est non seulement leader dans le domaine, mais répond aussi aux associations anti-croisières. "Le plan Escale-zéro fumée porte ses fruits, que ce soit sur Marseille, Toulon ou Nice", se réjouit Renaud Muselier, président du Conseil régional.

"L'alliance de l'économie et de l'environnement, c'est un défi permanent", poursuit Jean-Pierre Giran, le président de la Métropole toulonnaise. "Mais c'est un bon défi qui s'oppose à ceux qui sont déclinistes et qui voudraient qu'on supprime l'industrie des bateaux, la fumée et la vie."

Les premiers tests de branchements devraient être réalisés avant la fin du mois.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité