Rugby : Le RC Toulon écope d'une amende pour non respect du protocole sanitaire anti-Covid

Le Rugby Club Toulonnais et le Stade Français ont été condamnés par la ligue nationale de rugby, à payer une amende pour "non respect du protocole médical de gestion Covid 19". Le RCT écope de 9.000 euros d'amendes pour le non respect du port du masque. 

Ce jeudi 20 mai, la Ligue nationale de rugby a indiqué la condamnation de deux clubs du Top 14 à des amendes pour "non respect du protocole médical de gestion Covid-19".

Le RCT a été condamné à une sanction de 9.000 euros pour "non-respect du protocole médical de gestion Covid-19 (absence du port du masque)", et d'un blâme pour "non-respect du protocole de gestion des manifestations sportives (non-respect des règles d'accès et de positionnement à la zone sportive sanctuarisée)".

Le Stade Français quant à lui reçoit une amende de 4.000 d'euros, dont 2.000 assortis du sursis pour "absence de port du masque". Dans le même temps, le club voit révoqué le sursis d'une décision précédente (5.000 euros d'amende) prise en décembre par la Commission de discipline.

"Quand on est pris en faute, on assume"

Manu Bielecki - président du club des supporters "les Z'acrau."

Côté supporter, la décision est accueillie avec philosophie.

"C'est malheureux, mais il y avait déjà eu quelques rappels, ce sont les règles du jeu. C'est difficilement défendable pour un club qui a été touché par le Covid, donc quand on est pris en faute on assume" confine Manu Bielecki, président des Z'acrau, plus gros club de supporter du RCT.

Quant au montant de l'amende : "Avec 9.000 euros, on touche là au portefeuille qui est déjà bien entamé, mais ce n'est finalement qu'un grain de sable dans les dépenses du club. On aurait pu l'éviter mais la ligue joue son rôle de gendarme, c'est normal."

Les deux clubs ont sept jours pour faire appel de ces décisions devant la Commission de la Fédération Française de Rugby.

En décembre, le club de Montpellier avait lui reçu une amende de 10.000 euros (dont 5.000 euros assortis d'un sursis), pour non respect du protocole sanitaire. En cause : la reprise de l'entrainement d'un joueur contaminé jugée précoce par la commission de la FFR.

Avec AFP

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport rc toulon covid-19 santé société paca top 14