Cet article date de plus de 4 ans

Vendée Globe : le Toulonnais Sébastien Destremau préfère ne pas connaître sa place dans la course

Sébastien Destremau est le seul provençal à participer au Vendée Globe, le tour du monde à la voile sans escale et sans assistance. Les 29 skippers sont partis le 6 novembre dernier des Sables-d'Olonne. Au dixième jour de course, le skipper toulonnais descend vers l'Equateur. 
Sébastien Destremau photographié le 3 novembre 2016, avant le départ.
Sébastien Destremau photographié le 3 novembre 2016, avant le départ. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Il occupe pour l'instant la 28ème place du classement. C'est-à-dire l'avant-dernière place. Le skipper refuse de forcer sur le matériel. Ce qu'il veut absolument, c'est aller au bout de la course. Avec le plus vieux bateau et le plus petit budget, il sait qu'il ne gagnera pas. Alors il a décidé de ne pas regarder la position de ses concurrents. 

Je sais que la flotte est devant mais je ne sais pas où exactement. Si je commence à regarder où sont les autres, mon esprit de compétiteur va me pousser à forcer sur le bateau. 


Pour lui, il y aura un seul vainqueur, les bateaux qui iront jusqu'au bout et ceux qui ne franchiront pas la ligne d'arrivée. Il ne veut pas faire partie de la troisième catégorie.

durée de la vidéo: 01 min 53
10ème jour de Vendée Globe pour le Varois Destremau

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile