Cet article date de plus de 4 ans

VAR - Emmanuel Macron en tête de cette terre pourtant FN avec 50,85% des voix

Résultats dénitifs et réactions au soir de ce second tour : Il était pourtant 3e au premier tour ! Loin derrière François Fillon et Marine Le Pen, Emmanuel Macron est arrivé en tête au second tour dans le Var. Il affiche 50,85% des voix contre 49,15% pour la candidate FN.
© ftv

Dans ce département, où l'extrême-droite est bien ancrée, Emmanuel Macron bat de justesse Marine Le Pen (50,85% contre 49,15%), même si cette dernière gagne de peu à Fréjus, la plus grande municipalité FN en France dirigée par son directeur de campagne, le sénateur-maire David Rachline, où elle obtient 50,71% des suffrages exprimés.

Au Luc, autre ville FN, elle obtient 56,64% contre 43,36% à M. Macron, qui fait par ailleurs d'excellents scores dans certaines communes, comme les villages de Brenon (76%), Verignon (79,17%) et Trigance (76,67%). 

Marine Le Pen arrive toutefois encore près de 4 points devant Emmanuel Macron à Cogolin, troisième ville frontiste du département.

Si son score a explosé entre les deux tours en engrangeant 158.128 voix supplémentaires, celui de l'abstention et du vote blanc a également gonflé dans le Var.

© Ministère
© ftv


Tous les résultats dans le Var commune par commune :

Réactions :

Interview de David Rachline

David Racheline (FN) : “Le score de Marine Le Pen est évidemment une victoire”

► Hubert Falco, sénateur maire de Toulon

"Le pire a été évité", soufflait hier soir, dimanche, Hubert Falco. Hubert Falco se tourne d'ores et déjà vers la prochaine échéance: "Tout reste possible, ne laissons pas les idées de la droite et du centre se déliter". "Notre objectif est d'obtenir à l'assemblée une majorité claire qui permettre de vivre une cohabitation sans ambiguïté".

► Jean-Pierre Giran, député maire d'Hyères : "les élections législatives seront plus capitales que jamais"

"L’absence du président sortant, des candidats de droite et de gauche issus des primaires ne se situant pas au centre de gravité de la vie politique française, des extrêmes gonflées par la colère citoyenne et l’échec du quinquennat Hollande ont provoqué l’élection d’un candidat mal connu dont chacun peut légitimement douter de l’expérience, de la maturité et de la continuité dans les idées.
Dans ce contexte, les élections législatives seront plus capitales que jamais. Seules devront comptées nos convictions profondes car une majorité hétéroclite et incertaine serait vouée a l’échec dans un climat de IVe République. Entre le risque d’un mandat Hollande bis et une cohabitation intelligente, l’intérêt du pays appelle au soutien sans faille des candidats de la droite et du centre".
Ils connaissent nos territoires, ils éviteront l’aventure et le désordre, ils correspondent à l’opinion majoritaire dans le pays. Ils sont les seuls à pouvoir permettre, au terme de ce long débat, de mettre en place les réformes et d’assurer la sécurité dont la France a tant besoin."

► 
"Le FN est un parti seul contre tous qui ne cesse de progresser à chaque scrutin", pour Jocelyne Montesi, adjointe FN à Fréjus.

Coup de projecteur sur Fréjus au second tour :


Retour sur le premier tour :

Ce 23 avril, c'est Marine Le Pen qui est arrivée en tête dans le Var. En particulier à Toulon, où elle affiche 27,3%, contre 23,6% pour François Fillon et en troisième Emmanuel Macron 19,1%. Au plan départemental : le FN est en tête.
La présidente du FN fait des scores élevés dans les villes que son parti a remportées aux municipales de 2014, mais en retrait par rapport aux derniers scrutins régionaux et municipaux.

Les données du premier tour :

© ftv
© ftv
© ftv
© ftv


Pour aller plus loin :

Résultats 1er tour élection présidentielle 2017 en PACA par département et grandes villes - 23 04 2017
Create your own infographics

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections emmanuel macron marine le pen rassemblement national la république en marche