• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Le village des tortues de Carnoules accueille un nouveau pensionnaire à carapace molle

L'Amyda cartilaginea est une tortue aquatique considéré comme vulnérable. / © France 3 Toulon
L'Amyda cartilaginea est une tortue aquatique considéré comme vulnérable. / © France 3 Toulon

Le village des Tortues de Carnoules vient d'accueillir un nouveau  pensionnaire : un spécimen très rare de tortue à carapace molle originaire d’Asie. Une occasion pour ce centre de conservation de faire de la pédagogie sur ces espèces sauvages souvent en danger dans leur milieu naturel.

Par Laurent Verdi

La petite dernière du village des tortues ne ressemble pas vraiment à ses copines. Des petits doigts palmés, un cou extensible, un nez pointu c'est une Amyda cartilaginea.

Cette tortue d'eau douce asiatique menacée par l'homme. Quand elle n'est pas consommée elle est parfois achetée juste pour sa beauté.

"C'est une tortue, si vous l'approchez de votre visage quand elle fait plus de 20 centimètres, qui peut vous déchiqueter le nez" explique Franck Bonin, vétérinaire.


D'ici quelques années cette petite tortue de 4 kilos arrivée dans le Var en pèsera entre 30 à 40 kg comme l'explique ce reportage.


Un village bien peuplé


Il ne faut ne pas acheter de tortues sauvages ! C'est le message que souhaite faire passer le village des tortues de Carnoules. Là-bas on compte près de 1400 individus de 40 espèces différentes. un lieu de conservation désormais reconnue à travers le monde.

Ce sont d'ailleurs des personnels du village qui vont intervenir en urgence à Madagascar où a eu lieu la plus grosse saisie de tortues terrestre Astrochelys radiata. 11 000 spécimens qu'ils vont tenter de sauver.

Cette opération de sauvetage à l'étranger ne doit pas nous faire oublier que chez nous aussi nos tortues sont en danger.

A lire aussi

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus