• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Un gilet jaune tué après avoir été percuté par un camion à Avignon

Blocage du rond-point du Bonpas, quelques heures avant l'accident mortel d'un jeune gilet jaune / © Frédérique Poret
Blocage du rond-point du Bonpas, quelques heures avant l'accident mortel d'un jeune gilet jaune / © Frédérique Poret

Dans la nuit de mercredi à jeudi, au rond-point du Bonpas à Avignon, un jeune gilet jaune a été percuté par un poids-lourd. Il est décédé des suites de ses blessures. Le chauffeur est en garde à vue

Par Ludovic Moreau


Peu après minuit, au niveau du rond-point du Bonpas, près de la sortie d'autoroute à Avignon, un jeune manifestant de 23 ans, portant un gilet jaune, a été percuté par un poids-lourd. Il est décédé des suites de ses blessures. Le corps a été transporté à Nîmes pour procéder à une autopsie. C'est le sixième mort parmi les gilets jaunes depuis le 17 novembre.
 
Sur le rond-point de Bonpas, les gilets jaunes poursuivent leurs actions de filtrage et de blocage / © Frédérique Poret
Sur le rond-point de Bonpas, les gilets jaunes poursuivent leurs actions de filtrage et de blocage / © Frédérique Poret


Manifestation samedi en hommage au jeune gilet jaune

Ce matin, les gilets jaunes du rond-point du Bonpas ont repris leurs actions de filtrage et de blocage. L'émotion était vive et palpable, partagée entre profonde tristesse et colère. Ils appellent à manifester samedi, dans les rues d'Avignon, pour honorer la mémoire de Didier, leur collègue gilet jaune, décédé cette nuit, percuté par un poids-lourd.
 
Les gilets jaunes ont également bloqué la sortie Nord d'Avignon, provoquant un important bouchon sur l'autoroute A7.
Les gilets jaunes au péage du Pont de l'Etoile ont érigé une banderole en hommage à leur collègue, mort cette nuit à Avignon
Les gilets jaunes au péage du Pont de l'Etoile ont érigé une banderole en hommage à leur collègue, mort cette nuit à Avignon


Les gilets jaunes en deuil

La mort du jeune manifestant a suscité beaucoup d'émotion, les gilets jaunes ont décidé de ne plus faire klaxonner les automobilistes, en hommage à la victime. Le mot d'ordre a été transmis à tous les barrages. Au péage du Pont de l'Etoile, une banderole "Gilet jaune en deuil" a été dressée.

Sur les réseaux sociaux, un gilet jaune indique que l'épouse de la victime venait d'accoucher, mais qu'il restait avec les gilets jaunes pour l'avenir de son enfant. Une information erronée comme l'a confirmé le procureur de la République d'Avignon Philippe Guémas. 


Le chauffeur placé en garde à vue

Le chauffeur, un polonais âgé de 26 ans, qui a pris la fuite dans un premier temps, a été placé en garde à vue. Une enquête a été ouverte par le parquet d'Avignon, pour déterminer les circonstances de l'accident. Il ne parle pas français, les enquêteurs attendent un interprète pour l'interroger. Selon nos confrères de France Bleu Provence, le chauffeur du poids-lourd aurait indiqué avoir cru à une agression. Il aurait paniqué et accéléré.

Appel au calme

Dans un communiqué, le préfet de Vaucluse appelle chacun à la plus grande prudence et au calme sur les points de manifestation, notamment la nuit, afin d‘assurer la conciliation entre le droit de manifester avec la liberté de circulation afin d’éviter tout nouveau drame.

Sur le même sujet

Paca : Renaud Muselier appelle à stopper les manifestations

Les + Lus