Festival d'Avignon : la 77e édition s'ouvre par une minute de silence en hommage à Nahel, tué par un policier

L'une des plus grandes manifestations théâtrales au monde a débuté, mercredi soir. La sécurité a été renforcée après les émeutes qui ont embrasé la France ces derniers jours.

C'est lors d'un spectacle transformant la Cour d'honneur en centre social qu'une minute de silence a été observée à la demande de la metteuse en scène Julie Deliquet, directrice d'un théâtre situé en Seine-Saint-Denis. Le 77ᵉ Festival d'Avignon a été rattrapé par l'actualité lors de son ouverture, mercredi 5 juillet. Avec cet hommage à Nahel, l'adolescent tué par un policier dont la mort a provoqué une flambée de violences en France.

"Je vous invite toutes et tous à partager une minute de silence en hommage à Nahel", a-t-elle lancé en compagnie de Tiago Rodrigues, directeur du festival, rapportent nos confrères de France info.

Spectacle social

Pour sa première édition, le nouveau patron du Festival, a choisi d'ouvrir le Festival avec Welfare, un spectacle à caractère social. Il s'agit d'une adaptation du documentaire de Frederick Wiseman sur "15 héros anonymes pendant une journée dans un centre d'aide sociale à New York", a-t-il expliqué.

Filmé il y a 50 ans, ce documentaire "raconte des histoires qui sont malheureusement toujours très actuelles sur le rapport entre les plus vulnérables et l'État, mais en même temps avec cette capacité de trouver de la richesse dans la comédie humaine".

Pour l'occasion, la Cour d'honneur a été transformée en centre d'aide sociale, avec un terrain de basket au milieu, des banquettes, des armoires et des matelas autour.

Sécurité renforcée après les émeutes 

Chaque mois de juillet, Avignon se transforme en ville-théâtre, partagée entre le "in", le festival officiel, et le "off", le plus grand marché de spectacle vivant en France. Le Festival d'Avignon s'étale sur une quarantaine de lieux (pour 44 spectacles), dans la ville, mais aussi extra-muros, tandis que le "off" compte 140 lieux et accueille près de 1 200 compagnies.

Côté sécurité, cette édition, qui démarre après plusieurs jours de violences urbaines en France, a été renforcée au niveau des unités de forces mobiles, des zones piétonnes, des contrôles d'identité aléatoires dans l'espace public et des patrouilles pédestres et à VTT.

-Avec AFP

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité