VIDÉO. "Tu es trop proche de moi, tu es gay" : Rayan raconte son agression homophobe en boîte de nuit à Avignon

durée de la vidéo : 00h01mn50s
Âgé de 19 ans, Ryan raconte avoir été tabassé après avoir embrassé un garçon lors d'une soirée en boîte de nuit à Avignon. ©Frédérique Poret/ France 3 Provence-Alpes

Âgé de 19 ans, Ryan raconte avoir été tabassé après avoir embrassé un garçon lors d'une soirée en boîte de nuit à Avignon.

Le traumatisme est encore très présent dans son esprit. Samedi 3 février, Rayan a été hospitalisé le visage tuméfié, comme le montrent les photos qu'il fait défiler sur son téléphone. L'auteur de l'agression lui a donné deux coups de poing au visage et un coup de pied, alors qu'il était à terre dans la rue. Une heure avant, il l'avait déjà agressé dans la boîte de nuit "Le Bokaos" d'Avignon. Le jeune homme dénonce une agression homophobe

"Attention, on est filmés"

"Vers 2h30 je dansais avec le garçon en question, on s'est embrassés et il me dit : 'Attention, on est filmés !' Et je me retourne je vois quelqu'un que je connais, qui habite à côté de chez moi, en train de nous filmer avec son flash de téléphone", raconte Rayan. Il lui demande alors d'enlever son flash. Mais cette simple requête déclenche une altercation. 

Il a commencé à être virulent, une dispute a éclaté.

Rayan, 19 ans

à France 3 Provence-Alpes

"Il m'a répété à plusieurs reprises : 'Écarte-toi, écarte-toi, tu es trop proche de moi, tu es gay !' Apres il m'a mis un coup dans la main, les videurs de la boite ont vu ça et ils ont demandé à mon agresseur de sortir."

L'agresseur conteste l'homophobie

L’agresseur a attendu que Rayan sorte de la boîte de nuit pour s'en prendre à lui, comme le prouvent les images captées par les caméras de surveillance. Pour son avocat, Maitre Farid Faryssy, le caractère homophobe de l'agression ne fait aucun doute : "Il faut une interdiction de s'approcher de Rayan, voire une peine de prison ferme pour ce comportement. Je pense que c'est mérité et nécessaire dans le cadre de ce dossier", explique-t-il.

L'agresseur conteste les faits sur les réseaux sociaux, affirmant qu'il s'agit d'une "bagarre de boîte qui se finit en polémique d'homophobie alors qu'il n'y a rien de tout ça". L'avocat de Rayan a déjà saisi le parquet d'Avignon pour demander l'ouverture d'une enquête judiciaire.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité