Vaucluse : l’homme en fuite soupçonné d'avoir décapité son grand-père interpellé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Grégoire Bézie avec AFP
L’homme soupçonné d'avoir décapité son grand-père à Bollene (Vaucluse) a été interpellé dans la nuit.
L’homme soupçonné d'avoir décapité son grand-père à Bollene (Vaucluse) a été interpellé dans la nuit. © Gendarmerie nationale

L'homme, âgé de 37 ans, soupçonné d'avoir tue son grand-père, a été interpellé cette nuit dans le secteur de Bollène (Vaucluse), indique la gendarmerie.

L'interpellation a eu lieu sur les coups de 23h30 dans la commune de Saint-Paul-Trois-Châteaux.

L’individu qui était en fuite a frappé avec insistance à la porte d’un habitant. Trouvant son comportement étrange, ce dernier a contacté la gendarmerie qui est venue l’interpeller. "L’individu n’était pas armé, il était épuisé et juste vêtu d’un short". 

L'homme âgé de 37 ans, fragile psychologiquement, a été "hospitalisé sous escorte". Il n'a pas pu être placé en garde à vue. Le parquet de Carpentras a ouvert une information judiciaire pour homicide volontaire.  

Depuis mercredi, un important dispositif de recherche était déployé  sur Bollène, dans le secteur dit de Barry, à la recherche de cet "homme potentiellement "dangereux et armé".

Une centaine de gendarmes et policiers était engagée sur ces recherches pour quadriller une zone boisée dans laquelle le suspect s'était réfugié. C'est finalement sur le bord du Rhône qu'il a été retrouvé. 

Un peu plus tôt dans l'après-midi, un homme a été retrouvé décapité et éviscéré chez lui à Bollène. Les faits se sont produits dans cette commune de quelque 13.000 habitants située dans la vallée du Rhône, entre Montélimar et Orange.

"Aucun élément objectif à ce stade ne permet de penser que son crime est lié à un acte terroriste", a indiqué mercredi le procureur de la République de Carpentras, Pierre Gagnoud.

Il s'agit selon toute vraisemblance "d'un crime d'ordre familial". L'agresseur présumé "n'est pas connu des services de police", a précisé Pierre Gagnoud. La victime serait le grand-père du suspect. 

Il y a une semaine, le 13 octobre, une septuagénaire avait été retrouvée décapitée dans sa maison de la station balnéaire d'Agde, dans l'Hérault.

Un suspect a été mis en examen pour assassinat quelques jours plus tard: l'homme de 51 ans était l'ancien mari de la femme de ménage de la victime.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.