L'Isle-sur-la-Sorgue : au-delà de son handicap, il crée sa biscuiterie avec succès

A 25 ans, Guillaume, atteint de dysphasie, a créé sa propre entreprise de biscuiterie, "L'Isle ô biscuits" / © FTV
A 25 ans, Guillaume, atteint de dysphasie, a créé sa propre entreprise de biscuiterie, "L'Isle ô biscuits" / © FTV

Guillaume, 25 ans, passionné par la pâtisserie, n'a jamais pu intégrer le milieu professionnel à cause de son handicap. Avec l'aide de ses parents et de la mairie, il a créé sa propre entreprise, "L'Isle ô biscuits", et ça marche...

Par Ludovic Moreau

"On ne lui prédisait aucun avenir professionnel". Guillaume Torrecillas a 25 ans et souffre de dysphasie, un trouble central lié au développement du langage.

Depuis son enfance, Guillaume aime la cuisine et particulièrement la fabrication de biscuits secs. Malgré les formations et les nombreux stages, il n'a jamais pu décrocher un contrat.

"C'était ce que je voulais faire, mais je n'ai pas trouvé de patron", raconte Guillaume. Ses troubles du langage et son comportement parfois imprévisible ne lui permettaient pas d'intégrer une équipe en cuisine.
Guillaume a toujours voulu fabriquer des biscuits. / © FTV
Guillaume a toujours voulu fabriquer des biscuits. / © FTV

L'amour d'une famille

Si le handicap de Guillaume ne lui permet pas de suivre un rythme de travail soutenu, il lui a permis de développer des sensibilités aux goûts, aux parfums et aux matières.

"Dans l'éducation ou dans les centres spécialisés, on essaie de mettre les enfants ou les jeunes adultes handicapés, dans des cases. Et si vous ne rentrez pas dans une case, vous êtes mis de côté", se révolte Véronique Porcheddu, sa maman.
Avec l'aide de sa famille, Guillaume a créé son entreprise et réalise aujourd'hui ses propres biscuits. / © FTV
Avec l'aide de sa famille, Guillaume a créé son entreprise et réalise aujourd'hui ses propres biscuits. / © FTV
Qu'à cela ne tienne, Véronique et Pascal (le beau-père de Guillaume) ont décidé de créer son propre emploi. Après une étude de marché et des investissements dans un laboratoire, un four et des matières premières, Guillaume a créé son entreprise et lancé sa marque : L'Isle ô biscuits.

L'Isle ô biscuits

Avec son tablier blanc, Guillaume est un homme heureux. Dans son laboratoire, il a le sentiment d'exister.

"Mon rêve, c'est ça, travailler tous les jours, ça me plaît", explique Guillaume, en pétrissant sa pâte. Ici, il réalise six biscuits différents, notamment des navettes, des cakes aux fruits confits et une spécialité, des tuiles aux amandes.

Créée il y a quelques semaines, l'entreprise de Guillaume fonctionne bien, les biscuits sont vendus par abonnement auprès des particuliers pour une durée de 3, 6 ou 12 mois et sur internet.

Avec le soutien de la municipalité, la société "L'Isle ô biscuits" est aussi présente sur les marchés, comme celui du Petit Palais ou celui de l'Isles-sur-la-Sorgues.
Guillaume confectionne six biscuits différents, dont une spécialité, les tuiles aux amandes. / © FTV
Guillaume confectionne six biscuits différents, dont une spécialité, les tuiles aux amandes. / © FTV
"L'Isle ô biscuits" est aujourd'hui une réussite, l'entreprise se développe. Pour la maman de Guillaume, le pari est gagné.

"Guillaume sait que je l'aime et que je serai toujours là pour lui. Je suis vraiment heureuse qu'on est pu faire ce projet, je ne voulais pas avoir le regret de ne pas avoir essayé".

Désormais, Guillaume présente aussi ses biscuits sur sa page Facebook: http://lisleobiscuits.com/

Sur le même sujet

Les + Lus