Vaucluse : les écuries de la présidente des courses hippiques du Sud-Est inondées depuis plus d'1 mois

Depuis fin novembre, le domaine de la famille Conti est inondé à Jonquerettes, dans le Vaucluse. Six chevaux ont dû être évacués, la présidente de la Fédération des courses hippiques du Sud-Est se désole de voir la situation stagner. 

Les écuries de Joëlle Conti à Jonquerrettes
Les écuries de Joëlle Conti à Jonquerrettes © Philippe Fabrègues / FTV
Les époux Conti ont passé le réveillon de la Saint Sylvestre coupés du monde sur leur île. Ils ne quittent plus leurs bottes de pluie depuis plus d'un mois.

Les débordements de la Sorgue à Jonquerettes, commune située à l'est d'Avignon, ont inondé les écuries de Joëlle Conti, la présidente de la Fédération des courses hippiques du Sud-Est. 

Encerclés par les eaux

Le domicile du couple n'est plus accessible en voiture. Le chemin des Dagardes est coupé depuis les premières inondations du 22 novembre. Depuis, la situation n'a que très peu évolué.

Sur près de 200 mètres, l'eau a atteint 90 cm. Leur maison et les écuries sont toujours encerclées par l'eau.
© Philippe Fabrègues / FTV

6 chevaux évacués

Les Conti ont dû évacuer les six chevaux de course de propriétaires qu'ils avaient en pension. Et pour cause : l'eau est montée jusqu'à 25 cm dans les écuries. Les voitures ont été placées à l'abri, plus loin dans les terres. Le matériel agricole a également dû être mis au sec.

La mairie a bien installé quelques poutres autour du domicile du couple Conti pour permettre un passage à pied, périlleux mais au-dessus de la boue, mais la situation n'est pas satisfaisante pour Joëlle Conti. 
Joëlle Conti accède à son domicile sur des planches depuis les inondations.
Joëlle Conti accède à son domicile sur des planches depuis les inondations. © FTV
"Moi ce que je souhaiterais et que j'ai demandé à monsieur le Maire, c'est s'il peut remonter le morceau de route, entre 150 et 200 mètres, pour que je puisse au moins sortir mes véhicules, et s'il venait à nous arriver quelque chose compte tenu de notre âge, on serait quand même bien coincés", souligne la présidente de l’hippodrome de Bollène.

Des écuries inondées dans les Alpes-de-Haute-Provence et en Corse

L'écurie O Mektoub à Villeneuve, dans les Alpes-de-Haute-Provence, a elle aussi subi les fortes pluies du début du mois de décembre, et celles du 20 décembre. Les propriétaires, Rachid Saidi et Maud Reymond ont décidé de porter plainte contre leur voisine, leur commune et le conseil départemental. En Corse, d'autres chevaux ont également eu les sabots dans l'eau. Les intempéries survenues fin décembre dans la région d'Ajaccio ont inondé les écuries de Capitoro.

L'eau est montée à plus de 5 mètres. Si tous les chevaux sont sains et saufs, les infrastructures sont en piteux état. Une cagnotte en ligne a été ouverte.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries animaux nature hippisme sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter