VIDEO. A Brignoles dans le Var, ces adeptes de l'urbex découvrent un incroyable dépôt d’armes dans une mine

Lors de l’une de ses explorations dans les alentours de Brignoles dans le Var, Clément Monjo a fait une découverte stupéfiante. Un important dépôt de munitions, des explosifs, du cordeau détonant et des grenades anglaises. Un trésor historique pour cet adepte de l'urbex, l'exploration urbaine.

C’est au cours d’une expédition que Clément Monjo et ses amis ont découvert un dépôt d’armes dans une galerie fermée depuis 40 ans.
C’est au cours d’une expédition que Clément Monjo et ses amis ont découvert un dépôt d’armes dans une galerie fermée depuis 40 ans. © C. Monjo

Clément Monjo fait de l'urbex, comprenez "exploration urbaine". Depuis plusieurs années, l'urbex, de l'anglais Urban Exploration, ou exploration urbaine, a envahi les réseaux sociaux. Photos, vidéos, chaînes YouTube... Les sites abandonnés et en friche passionnent les artistes 2.0. Une pratique de plus en plus courante dans notre région.

Lors de l’une des explorations qu’il effectue avec un ami dans le Var, que Clément Monjo, étudiant en histoire à l’université d’Aix-en-Provence, a fait une découverte qui pourrait faire pâlir d’envie historiens et archéologues. Du matériel anglais, armes et munitions, ressemblant à celui qui avait été parachuté par les alliés peu avant le débarquement de Provence durant la Seconde guerre mondiale.

Ce jeune passionné d’histoire ne revient toujours pas de la découverte qu’il a faite dans une galerie de mine, fermée depuis 40 ans.

Un récit haletant

Un ami de Clément Monjo fait régulièrement de l’exploration et lui propose de découvrir une mine qu’il avait trouvé quelques mois auparavant en cherchant de nouvelles mines à explorer. Il était rentré à l’intérieur mais n’avait pas osé s’aventurer très loin car il était seul ce jour-là. Ils descendent tous les deux au fond de la mine et se retrouvent dans un véritable labyrinthe.

On descend au fond de la mine dans un véritable dédale de galeries. Comme à mon habitude je filme cette exploration pour la partager sur ma chaîne YouTube. À ce moment-là, on ne se doutait pas qu’on allait faire une telle découverte !

Clément Monjo, étudiant en histoire à l’Université d’Aix-en-Provence.

La vidéo de sa découverte : 

Nous avons été assez frustrés de voir que le réseau de ne se poursuivait pas plus loin, au bout d’une heure nous décidons de remonter vers la sortie et désespérément je cherche une continuation, une suite à ce réseau.

C’est alors qu’il trouve caché derrières de gros blocs, un passage étroit qui les amène dans cette galerie cachée.

Ma première réaction était de penser que c’était du matériel de la mine, des restes de lampes. Et c’est une fois devant les chargeurs que mon binôme d’exploration m'a confirmé que c’était bien des chargeurs de fusils mitrailleurs qui étaient devant nous.

Un important dépôt de munitions

Un important dépôt de munitions, des explosifs, du cordeau détonant, des grenades anglaises et même de la monnaie d’époque, c’est le trésor qu’ils ont découvert. Mais cette aventure n’est pas finie.

Une pièce de monnaie de l'époque de la seconde guerre mondiale découverte dans les alentours de Brignoles.
Une pièce de monnaie de l'époque de la seconde guerre mondiale découverte dans les alentours de Brignoles. © C. Monjo

Clément et ses amis décident d’y retourner avec deux autres explorateurs dont un capable de reconnaitre le matériel militaire allemand et américain. 

Nous avons constaté que c’était bien du matériel anglais comme celui qui avait été parachuté par les alliés peu avant le débarquement de Provence. 

Clément Monjo, étudiant en histoire à l’Université d’Aix-en-Provence.

L’ouverture d’une enquête historique à la Sherlock Holmes

Pour compléter leurs recherches, ce petit groupe d’explorateurs se plongent dans l’histoire de Brignoles et apprennent qu’effectivement peu de temps avant le débarquement de Provence plusieurs parachutages ont eu lieu dans les environs de cette commune varoise. Ces parachutages avaient pour objet d’équiper en armes et munitions les réseaux de résistants. 

Une personne m’a envoyé  par message une photo d’un livre qui a été publié en 1980 où il est mentionné le nom de la mine que nous avons exploré. Une photo en noir et blanc montre plusieurs anciens résistants qui, en 1980, seraient revenus dans cette mine sur les traces de leur passé. Sur la photo on reconnaît la mine que nous avons découverte. 

Clément Monjo, étudiant en histoire à l’université d’Aix-en-Provence

Une des caches les plus connues est celle de la grotte des résistants de Vins sur Caramy.

Une grotte où plusieurs résistants avaient été fusillés car ils refusaient de donner la localisation d’une autre cache de munitions.

Et justement, cette cache de munition secrète se trouve dans la mine que Clément et ses amis ont découverte. Élémentaire, mon cher Clément ! Les jeunes explorateurs aimeraient aussi qu'un historien local joue les Watson avec eux pour éclaircir ce mystère.

Pour aller plus loin, voyez ce forum de passionnés d'armes anciennes pour identifier des vestiges.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture seconde guerre mondiale