• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • SPORT
  • CULTURE
  • ÉCONOMIE

Revue de presse : Pierre Gattaz met de l'huile sur le feu en traitant la CGT de “voyous“ et de ”terroristes”

Au sommaire de cette revue de presse : la charge virulente du président du Medef contre la CGT, le gouvernement tente d'enrayer la crise en signant un chèque aux enseignants et Emmanuel Macron cultive l'ambigüité. 

Par France 3 Toutes Régions

Le duel entre gouvernement et CGT est déjà saignant, voilà que Pierre Gattaz vient remuer le couteau dans la plaie. Dans un entretien au Monde, le président du Medef traite le syndicat de "voyous" et de "terroristes". Pour lui, "le sigle CGT est égal au chômage" et il voit dans ses actions une "dictature stalinienne". 

Pour tenter d’enrayer la crise, "Hollande signe des chèques" titre Le Figaro. A défaut de céder sur la loi Travail, écrit le quotidien, le chef de l’Etat essaie d’éteindre un à un les foyers de contestations en distribuant des cadeaux aux enseignants, aux chercheurs et aux intermittents. Seulement voilà, pour le journal, c’est une "catastrophe annoncée" car le pays n'en a pas les moyens. 

Comment alors sortir de la crise ? Libération ausculte les pistes qui pourraient dénouer le conflit. Une chose est sûre : il faut sortir d’urgence du bras de fer. Plusieurs personnalités, parmi lesquelles Daniel Cohn-Bendit, lancent un appel pour réviser le contenu de la loi Travail. 

Et si dans ce chaos, l’homme providentiel, c’était lui ? Emmanuel Macron fait la Une d’Aujourd’hui en France qui se demande si le "costard" de président n’est pas trop grand pour lui. "Ange ou démon ?" Le trublion de la gauche semble lancé au galop vers la présidentielle mais certains se demandent s’il n’est pas en fait un sous-marin du candidat Hollande. 

La France est en crise et en plus de ça, le temps est pourri ! En raison de la pluie, déplore L’Equipe, il n’y a pas eu une seule "goutte de tennis" hier, à Roland-Garros. C’est arrivé seulement deux fois dans l’histoire du tournoi.
2016 serait-elle une "édition maudite" s’interroge Le Figaro ? D’autant que la météo ne semble pas près de s’arranger dans les jours qui viennent. Un jour sans match à Roland-Garros, c'est deux millions d’euros de manque à gagner.


A lire aussi dans la presse régionale : 

Les intempéries font des dégâts : à la Une de L'est éclair, une photo montre le toit de la scène des Foires de Champagne, dans l'Aube, qui s'est effondré en raison des fortes pluies. "L'inquiétude grandit en même temps que le niveau des cours d'eau" écrit le journal. 
Les conditions météorologiques défavorables avaient déjà amené les organisateurs à annuler les concerts de dimanche soir, précise France 3 Champagne-Ardenne. Hier, pour des raisons de sécurité, le concert de Broken Wings a été déplacé sur une scène intérieure et le concert de nuit a été annulé. 

L'Eclair et La République des Pyrénées évoquent un procès qui s'ouvrira mardi prochain à Pau. Valérie Lance et Philippe Junca espèrent que toute la lumière sera faite sur la mort de leur fils de 13 ans, Alexandre, le 4 juin 2011. 
4 accusés seront dans le box ajoute France 3 Aquitaine : Mickaël Baehrel et Christophe Camy pour vol avec violences ayant entraîné la mort, Claude Ducos pour recel de cadavre et atteinte à l'intégrité d'un cadavre, et Fatima Ennajah pour non dénonciation de crime. Le jeune garçon avait été tué à coups de marteau puis démembré. 

"La Beaujoire a viré au bleu" titre Presse Océan, au lendemain de la victoire 3 buts à 2 des hommes de Didier Deschamps contre le Cameroun, lors d'un match de préparation de l'Euro 2016 à Nantes. 
L'équipe de France est revenue à Nantes, presque 9 ans après, souligne France 3 Pays de la Loire. Le 17 octobre 2007, les Bleus affrontaient la Lituanie pour les éliminatoires de l'Euro 2008. Les hommes de Raymond Domenech s'étaient imposés 2 à 0 grâce à un doublé de Thierry Henry qui battait, ce soir là, le record de buts en équipe de France de Michel Platini. 




Sur le même sujet

Hérault : après le tirage, le Fort Brescou d'Agde se retrouve au grattage pour le loto du patrimoine