• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • SPORT
  • CULTURE
  • ÉCONOMIE

Salon du Bourget : les régions investissent (gros) dans le secteur aéronautique

Philippe Richert, Pdt. des régions de France, avec Alain Rousset (Nvlle Aquitaine), François Bonneau (Centre - Val-de-Loire) et Marie-Guite Dufay (Bourgogne-Franche-Comté) / © E.H
Philippe Richert, Pdt. des régions de France, avec Alain Rousset (Nvlle Aquitaine), François Bonneau (Centre - Val-de-Loire) et Marie-Guite Dufay (Bourgogne-Franche-Comté) / © E.H

Les 13 nouvelles régions vont apporter 5, 6 millions d'€ sur les 17,6 du nouveau programme "Performances industrielles" du GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales).
L'annonce en a été faite mardi, au salon du Bourget, au bénéfice de quelques 300 PME de la filière.

Par Erick Haas

Vers l'excellence industrielle

Le programme "Perfomances industrielles" à l'initiative du GIFAS, poursuit 4 objectifs auprès des entreprises du secteur aéronautique : les "majors" comme les multiples PME qui composent le réseau de leurs sous-traitants.

  • Amélioration de la performance en terme de livraison et de qualité
  • Amélioration de la relation entre les donneurs d'ordre et les fournisseurs
  • Amélioration de la compétitivité des PME de la filière
  • Capitalisation et développement des emplois de la filière

Les Régions "irriguent" le tissu économique

"Performances Industrielles 2", c'est la suite d'une premier programme triennal lancé en 2014 par le GIFAS, en partenariat avec l'état et les collectivités régionales. 
Dans un budget global de 22,9 M€, les 24 Régions d'alors avaient apporté 2, 2 M€ dans le cadre de leurs actions de formation.
Pour le plan 2017-2019, Le nouvelles Grandes Régions passent "à la vitesse supérieur" en apportant 5,3 millions d'€ sur 3 ans, sur un budget global pourtant réduit de quelques 5 millions d'€.
Il faut dire que les résultats du premier plan ont été à la hauteur des espoirs placés en lui : 97% des PME concernées déclarent avoir amélioré leurs performances dans les divers domaines concernés. 

Le secteur aéronautique ne connait donc pas la crise avec des perspectives "vertigineuses" en terme de carnet de commandes pour les grands avionneurs. Il n'empêche qu'il s'agit d'un domaine industriel où la concurrence est de plus en plus forte, non seulement entre européens et nord-américains, mais avec la Chine, le Japon, la Russie et même le Brésil qui se font de plus en plus agressifs en matière commerciale comme dans la qualité de leurs productions.

Partenariat Régions-Gifas pour le dvpt. du secteur aéronautique

La sous-traitance, un secteur fragile à préserver

Pour Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine,  il s'agit là d'un vrai défi à relever, à la fois par les industriels du secteur, mais également par les responsables politiques nationaux et locaux.
 

SIAE2017 A Rousset et la question de la sous traitance aéronautique en France

L'usine du futur, un concept qui se développe dans l'industrie aéronautique et qui, de l'avis des spécialistes doit permettre de maintenir les entreprises du secteur dans une bonne dynamique.

Sur le même sujet

Le procès de l'épouvantable meurtre de Mélodie Massé, enceinte de 8 mois, s'ouvre lundi à Pau