Insolite. Un camion coincé pendant plus de 30 heures entre deux maisons à Saint-Pierre-d'Albigny, en Savoie

C'est vers 16 heures, ce mercredi 23 mars, que la libération est intervenue. Le poids lourd lituanien coincé entre 2 bâtisses a enfin été tiré d'affaire après 34 heures de blocage à Saint-Pierre-d'Albigny. 

  • Par Franck Grassaud
  • Publié le , mis à jour le
Camion coincé dans un hameau de Saint-Pierre-d'Albigny © Joëlle Ceroni

© Joëlle Ceroni Camion coincé dans un hameau de Saint-Pierre-d'Albigny

"GPS capout, GPS capout!", c'est tout ce que le chauffeur biélorusse arrivait à dire en "langue internationale" après sa mésaventure survenue mardi matin vers 6 heures, dans le hameau de la Noiriat, sur les hauteurs de Saint-Pierre-d'Albigny, en direction du Col du Frêne. En cause donc, un GPS capricieux et le camion qui transportait des antennes-relais s'est retrouvé pris en sandwich entre deux maisons! Dans son sens, aucun panneau n'indiquait l'étroitesse de la voie. Voyant qu'il commençait à accrocher les avancées de toits, les habitants l'ont invité à stopper net.

© Joëlle Ceroni

© Joëlle Ceroni


Du coup, le conducteur ne savait plus comment sortir son engin de cette impasse sans provoquer de gros dégâts. Il a attendu les consignes de son entreprise, passant la nuit dans sa cabine et profitant de l'hospitalité locale pour manger et prendre une douche. 

Reportage de Joëlle Ceroni et Didier Albrand 
Camion coincé 34 heures à Saint-Pierre-d'Albigny

Intervenants: Marie-Christine Guillemot, riveraine; Sergeï Marsulevitch, chauffeur routier; Primo Milesi, riverain; Michel Bouvier, maire de Saint Pierre d'Albigny (Savoie)


Ce mercredi, une société spécialisée est arrivée de Bretagne et c'est en marche arrière que la situation a été réglée. Une marche arrière sur près d'1km jusqu'à une plateforme où l'on avait pris soin d'arracher les arbustes. Ainsi, le camion a pu faire demi-tour et reprendre sa route après cette parenthèse savoyarde. 

© France 3 Alpes

© France 3 Alpes


Normalement, pour gagner le village d'Ecole, -destination finale-, le chauffeur qui conduisait un camion immatriculé en Lituanie mais qui arrivait d'Allemagne, aurait dû passer par Saint-Pierre-d'Albigny, venant de Grésy-sur-Isère via la RD201 puis la RD911. Mais son GPS l'a invité à passer par une toute petite route, la RD101, pour éviter Saint-Pierre, via le Château de Miolans. C'est à ce moment-là qu'il s'est retrouvé coincé.

 

les + lus
les + partagés