publicité

Deux nouveaux cas de grippe aviaire détectés en Dordogne

Deux nouveaux cas de grippe aviaire ont été détectés en Dordogne. 8000 canards vont devoir être abattus. Ces nouveaux cas portent à 15, le nombre de foyers détectés en Dordogne depuis le début de l'épidémie en novembre 2015. 

  • Par Sébastien Bouwy
  • Publié le 23/02/2016 | 15:25, mis à jour le 24/02/2016 | 11:42
Un technicien vaccine un canard lors de la précédente épidémie de grippe aviaire le 1er mars 2006 à Villars-Les-Dombes. © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP Un technicien vaccine un canard lors de la précédente épidémie de grippe aviaire le 1er mars 2006 à Villars-Les-Dombes.


Ces nouveaux cas de grippe aviaire dans le département concernent une salle de gavage de Saint-Paul-La Roche et un élevage de prêt à gaver de Beauregard-et-Bassac. 
L'exploitation de Saint-Paul-La-Roche avait déja été touchée en novembre 2015, les canards avaient alors été abattus et les locaux complètement nettoyés.
Le virus est donc réapparu avec ce nouveau lot de volatiles et va conduire à l'abattage dès demain des 2000 canards en cours de gavage. 

A Beauregard et Bassac, c'est un élevage dit de "prêt-à-gaver" qui a été infecté. Les 6000 canards seront abattus jeudi prochain

15 foyers detectés 


Ces deux cas portent à 15 le nombre de foyers detectés en Dordogne depuis le 13 novembre dernier quand le premier cas de grippe aviaire avait été decelé dans un poulailler d'un particulier à Biras, près de Périgueux. 

A partir du 18 avril prochain, les éleveurs du département devront observer un vide sanitaire, plus aucun palmipède ne sera alors présent dans les élevages de Dordogne. Un vide sanitaire qui ne concerne pas les particuliers qui sont simplement appelés à confiner leur volaille. 



les + lus
les + partagés
publicité
Suivez - nous !