Les cheminots manifestent dans les rues du Puy-en-Velay

Manifestation dans les rues du Puy-en-Velay, vendredi 14 avril, à l'appel de la CGT
Le syndicat demande une plus grande transparence des négociations en cours entre la région et la SNCF sur la future convention TER Intervenants:Julien Cabanne, Secrétaire général CGT cheminots Région / Mme Joffart, Comité de défense des services publics et des usagers des Hautes Cévennes / Daniel Coffin, Comité de défense et de développement du rail à Montluçon / Pierre Marsein, Secrétaire général Union Départementale CGT  - E. Brot-Monnier / R. Thévenot / A. Cretin

Environ 700 personnes ont manifesté au Puy-en-Velay, vendredi 14 avril. Une mobilisation à l’appel du syndicat CGT des services publics et des cheminots. Principale revendication : obtenir davantage de transparence sur les négociations de la future convention rail entre la SNCF et la région.

Par Elodie Brot-Monnier

Ils étaient environ 700 manifestants, vendredi matin, dans les rues du Puy-en-Velay. En tête de cortège : les cheminots CGT du Cantal, de Montluçon et plus généralement de la région. Des usagers des lignes SNCF de Montluçon avaient également fait le déplacement, tout comme le Comité de défense de la ligne des Cévennes, entre Nîmes et Clermont-Ferrand. Une manifestation pour la défense des services publics.

Tous voulaient interpeller Laurent Wauquiez, le Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, sur sa politique de service public en général et sur l’avenir des dessertes ferroviaires en particulier. Les manifestants étaient venus réclamer plus de transparence sur les décisions à venir en la matière.  Tous se disent préoccupés par les problématiques d’entretien des petites lignes, du maintien des contrôleurs dans les trains, la pérennité des petites gares et de leurs personnels.

Les manifestants ont également exprimé leur souhait de voir se mettre en place une meilleure concertation avec les régions limitrophes pour assurer l’avenir du rail.



Sur le même sujet

REPLAY. Enquêtes de Région : le collège Lucie Aubrac de la Villeneuve à Grenoble, le rêve brûlé

Près de chez vous

Les + Lus