Un rap du “Dormeur du Val” de Rimbaud pour commémorer l'armistice du 11 novembre à Grenoble

© Céline Aubert / France 3 Alpes
© Céline Aubert / France 3 Alpes

C'est une façon originale de commémorer l'armistice du 11 novembre 1918. Ce vendredi 10 novembre 2017, les élèves de l'option musique du lycée Champollion à Grenoble, ont interprété, sur le fameux poème d'Arthur Rimbaud, une musique de leur composition avec guitare électrique et batterie.

Par Anne Hédiard

C’est un grand classique d’Arthur Rimbaud. De nombreux écoliers connaissent les vers de ce poème par cœur.

« Le Dormeur du Val » a été choisi par les élèves de l’option musique du lycée Champollion comme base d’une composition originale qu’ils ont interprété ce vendredi 10 novembre 2017 dans la cour d’honneur du lycée. Un hommage aux 30 élèves et enseignants de Champollion morts pour la France durant la Grande Guerre.

"Ca décoiffe" a commenté le proviseur du lycée très fier de ses élèves.

Commémoration 11 novembre lycée Champollion de Grenoble
Intervenants : Salomé Terrier et Gaspard Bellissant Elèves de Première ; Victor Lachat Elève de première ; Fanny Seguela Elève de Première Equipe : Céline Aubert-Egret, Nathalie Rapuc, Sophie Villatte, Thierry Ferreux

La cérémonie de commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 s’est poursuivie de façon plus protocolaire avec discours, prise d’arme, minute de silence et Marseillaise.

 

Le dormeur du Val d'Arthur RIMBAUD (1854-1891)

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Sur le même sujet

Commémoration 11 novembre lycée Champollion de Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus