Des tirs de kalachnikov en plein centre de Grenoble

La rue des Clercs bouclée après les tirs de kalachnikov. / © Jordan Guéant - France 3 Alpes.
La rue des Clercs bouclée après les tirs de kalachnikov. / © Jordan Guéant - France 3 Alpes.

Grosse émotion ce samedi 30 septembre 2017 en fin de soirée, en plein centre-ville de Grenoble. Une fusillade a éclaté rue des Clercs peu après 22 heures. Un chargeur entier de kalachnikov a été vidé.

Par Yann Gonon

Des tirs dans la nuit et tout à coup un véritable mouvement de foule dans les rues de l'hyper-centre de Grenoble. Il était un peu plus de 22 heures, ce samedi 30 septembre 2017, lorsqu'une fusillade a éclaté rue des Clercs, non loin de la place Notre-Dame.

© Jordan Guéant - France 3 Alpes.
© Jordan Guéant - France 3 Alpes.

Tour le quartier a immédiatement été bouclé pour permettre aux enquêteurs de travailler.



Les gens se sont mis à courir



Un témoin raconte avoir entendu un gros bruit et ne pas avoir compris tout de suite ce qui se passait. Et puis, raconte-t-il, "les gens se sont mis à courir avec un air terrifié". Une fusillade venait d'éclater vers le 3 rue des Clercs. 

D'après la police, c'est une kalachnikov qui a été utilisée. Selon les premières informations, personne n'a été blessé. Une femme enceinte, prise de contractions a tout de même été conduite à l'hôpital.

Les dégâts sont matériels. C'est la vitrine du magasin de vêtements "Instinct" qui a été endommagée. Selon une source policière sur place, un chargeur entier (soit 30 balles) , a été entièrement vidé et les enquêteurs auraient déjà retrouvé 28 impacts. On ne sait pas encore si le commerce était visé précisément ou s'il s'agit de balles perdues.
Les enquêteurs ont retrouvé 28 impacts de balles. / © Jordan Guéant - France 3 Alpes.
Les enquêteurs ont retrouvé 28 impacts de balles. / © Jordan Guéant - France 3 Alpes.



Une audi noire interceptée 



Au moment des tirs, des policiers effectuaient une patrouille non loin de là. Arrivés rapidement sur place, ils ont pris en chasse une audi noire qui venait de démarrer en trombe. Le véhicule a été stoppé quelques mètres plus loin et à l'intérieur, les policiers ont retrouvé une arme de poing. On ne sait pas encore si la voiture et son, ou ses passagers, sont impliqués dans la fusillade. La kalachnikov n'a en tout cas pas été retrouvée.

Autre élément troublant, qui pourrait accréditer la preuve d'une préméditation, toutes les bornes dans le secteur, qui empêchent l'accès aux rues piétonnes, avaient été démontées.

© Jordan Guéant - France 3 Alpes.
© Jordan Guéant - France 3 Alpes.

Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Grenoble.


A lire aussi

Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus