Rhône: manifestation des opposants à l'A45

St-Maurice-sur-Darguoire le samedi 1er juillet 2017 / © France3 RA
St-Maurice-sur-Darguoire le samedi 1er juillet 2017 / © France3 RA

Les opposants à la future autoroute A45 entre Saint-Etienne et Lyon restent mobilisés. Ce samedi 1er juillet, ils se sont rassemblés à Saint-Maurice-sur-Dargoire (Rhône) pour dénoncer, à nouveau, une "catastrophe écologique et environnementale"

Par Isabelle Gonzalez

Venus des 109 communes concernées par les 47 km de tracé de l'A45, les opposants manifesteront festivement tout ce week-end "au nom de l'intérêt général et de la transition écologique".
Le Conseil d'État a pourtant validé cette semaine le décret de concession au groupe Vinci de l'A45, qui doit doubler l'actuelle A47, souvent saturée et réputée dangereuse. Une décision saluée par le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau (LR), selon lequel "toutes les étapes sont désormais franchies" pour que la ministre déléguée aux Transports, Élisabeth Borne, "signe le contrat" pour une ouverture de l'autoroute "fin 2022".

Mais pour la coordination des opposants, l'avis du Conseil d'Etat "ne vaut pas signature du gouvernement". Dans un communiqué, ils lui demandent de "passer de la parole aux actes" et de "ne pas signer (ce) décret" pour un projet qui n'est
pas "climato-compatible".

Interrogé sur le sujet en marge d'un déplacement à Lyon lundi dernier, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot avait botté en touche, expliquant vouloir "évaluer d'abord la pertinence des arguments des uns et des autres" et "les situations juridiques". "Il y a des choix à faire dans les investissements (...) Il y a un certain nombre de priorités qui vont s'inverser", avait-il dit.

Dans une lettre adressée jeudi au Premier ministre Edouard Philippe ainsi qu'à Nicolas Hulot et à Elizabeth Borne, de grandes organisations de défense de l'environnement et du climat ont également demandé de "ne pas signer le décret et d'écarter définitivement ce projet inutile et climaticide".
Ce dossier est "un test permettant de mesurer les engagements du gouvernement à "aller plus loin et plus vite dans la lutte contre les changements climatiques comme l'a déclaré le président", affirment, dans un autre courrier adressé à la presse,  Agir pour l'Environnement, le Réseau Action Climat, la Confédération paysanne, Attac, France Nature Environnement, la Fédération nationale des associations d'usagers des transports, Alternatiba, ANV COP21, les Amis de la Terre et 350.org.
"Le gouvernement doit intervenir pour protéger les territoires et les populations!", proclame la municipalité de Givors réaffirmant son engagement pour une "requalification de l'A47".

Mardi, une délégation d'élus du grand ouest lyonnais, membres de l'association Alcaly, a sollicité un rendez-vous avec M. Hulot et Mme Borne pour "présenter (leurs) arguments sur cette problématique".

Le coût de construction de ce tronçon de 47 km, déclaré d'utilité publique en 2008, est évalué à 1,2 milliard d'euros, financé pour un tiers par Vinci et deux tiers par l'État et les collectivités locales.
Rassemblement contre l'A45 Saint-Maurice-sur-Dargoire (Rhône)
Grand rassemblement des opposants à l'autoroute A45 ce week-end (1 et 2 juillet 2017), à St Maurice-sur-Darguoire, dans les monts du Lyonnais. Quelques jours seulement après l'avis favorable du conseil d'Etat pour ce projet vieux de 30 ans, les anti-A45 restent mobilisés. Intervention en direct à St-Maurice-sur-Darguoire de notre journaliste Sylvie Cozzolino, les images sont signées Christian Conxicoeur - France3 RA -  Sylvie Cozzolino et Christian Conxicoeur

 

Sur le même sujet

Ain: Annulation du Ragnard Rock Festival

Près de chez vous

Les + Lus