publicité

Dozulé : les agriculteurs en colère offrent le péage

Le dialogue entre le gouvernement, le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll et les éleveurs français s'envenime. Ce matin, une délégation d'agriculteurs du Calvados appelle à sa démission en montant un barrage filtrant au péage sur l'A 13.

  • France 3 Normandie
  • Publié le , mis à jour le


Le reportage de PJ Vergne et Charles Bézard. Intervient Cédric Mette vice président des JA 14

 A Cricqueville-en-Auge, une centaine d'agriculteurs empêchent la perception du péage dans les deux sens de circulation.(Barrière de péage de Dozulé)"


explique ce matin le communiqué du PC du CRICR.
Evidemment, les automobilistes ont le sourire. Les agriculteurs un petit peu moins. L'heure est à la radicalisation. Un appel à la démission de Stéphane Le Foll, le ministre de l'agriculture barrant la banderole déployée le long de la barrière de péage.
Cette semaine, la coordination rurale, FDSEA et les Jeunes Agriculteurs ont multiplié les manifestations de colère dans la deuxième région d'élevage de France. A Saint-Lô, mardi dernier depuis 10 ans la ville n'avait pas connu de mouvements aussi violents. Le préfet de la Manche, Jacques Witkowski a décidé de porter plainte et dans un communiqué " condamne fermement ces agissements, dont certains , sans l'intervention déterminée et conjointe des forces de l'ordre et des sapeurs-pompiers, auraient pu avoir des conséquences graves, notamment liées à l'inflammation de grandes quantités de pneus à proximité immédiate d'habitations et de véhicules".
 

saint lo manif agriculteurs

Yannick Bodin, président de Coordination Rurale de la Manche, a suspendu une carcasse de vache à la permanence du député Guénhaël Huet pour symboliser les ventes à perte des éleveurs. Yannick Bodin, qui sur notre plateau de la Voix est libre-l'émission politique de France 3 Normandie- ce samedi a jeté en l'air un billet de 20 € histoire en guise de coup d'éclat pour exprimer son ras-le-bol des taxes perçues par les agriculteurs. 
 

Les actions symboliques se multiplient partout sur le territoire. Mercredi, dans l'Ain, de jeunes éleveurs ont organisé un strip-tease au ministre. "On a besoin de prix rémunérateurs, parce qu'autrement on est sur la paille et on peut se sentir parfois déshabillés", ont ils expliqué au Parisien
Stéphane Le Foll recevra lundi avec Manuel Valls les représentants de la grande distribution pour les appeler à la "responsabilité" vis-vis des producteurs.

100 agriculteurs bloquent ce samedi le péage de Dozulé. © R Kerlan / France 3 Normandie

© R Kerlan / France 3 Normandie 100 agriculteurs bloquent ce samedi le péage de Dozulé.


 

les + lus