Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Saint-Brieuc : des marionnettes pour s'évader de prison

Derrière sa marionnette Clément s'évade grâce aux mots. / © F.Leroy
Derrière sa marionnette Clément s'évade grâce aux mots. / © F.Leroy

Du 23 au 30 avril se tiendra dans les Côtes d’Armor la 19e édition du festival Marionnet-Ic. Au programme, 22 compagnies et 75 représentations parmi lesquelles celles de 3 détenus de la Maison d’Arrêt de Saint-Brieuc.

Par Eric Nedjar

Placé sous le signe de "La mécanique du passage", la 19e édition de Marionnet’Ic se prépare à accueillir plus de 10 000 spectateurs, petits et grands, qui pourront découvrir les spectacles de 22 compagnies venant des 6 pays (France, Angleterre, Belgique, Bulgarie, Espagne, Italie et Pays-Bas). Des artistes de renommées internationales mais de jeunes pousses aussi repérés par le festival dans le cadre de son opération "Coups d’Pouce au marionnet’Ic". Cinq compagnies dont une sera récompensée et programmée dans l'édition de 2018.

"Sortir de l'ombre, le temps d'une échappée avec le public..."

Et pour la première fois, des pensionnaires de la maison d’arrêt de Saint-Brieuc ont été invités pour présenter leur spectacle à Binic. Pendant plusieurs mois, dans le cadre d' ateliers d’écritures et de fabrication de marionnettes dirigés par Philippe Saumont, directeur artistique des Marionnet’Ic au sein de l'établissement, huit détenus ont pu  exprimer librement ce qu’ils ressentent enfermés entre quatre murs. Trois d’entre eux viendront le raconter accompagnés de leur marionnette.

19e édition du festival Marionnet'Ic
Reportage : J.Armand, F.Leroy, T.Benoît avec Kévin (détenu à la maison d'arrêt de Saint-Brieuc), Clément (détenu à la maison d'arrêt de Saint-Brieuc) et Philippe Saumont directeur et créateur du festival Marionnet'Ic)



Sur le même sujet

Le Centre maternel Ti an Ere à Rennes

Près de chez vous

Les + Lus