publicité

La police nationale lance des produits dérivés made in Loiret

La société orléanaise Jordenen vient de conclure un marché conséquent et insolite avec la police nationale pour laquelle elle est appelée à produire des petits objets publicitaires. 

  • Ch.L et I.Racine
  • Publié le , mis à jour le
© F3

© F3

Stylos, porte-clé, briquet mais aussi clef USB ou montre, au total une dizaine d'objets tous à l'effigie de la police nationale sont en vente depuis ce lundi sur la boutique en ligne de la sécurité publique. Une opération de communication de la police nationale qui a un objectif : être mieux connu du grand public. C'est l'entreprise spécialiste de l'objet publicitaire Jordenen située sur l'agglomération orléanaise qui a empoché le marché. La Police Nationale entend redorer son blason a fait son choix parmi les 300 000 objets publicitaires créés par cette société. "C'est une communication ciblée avec un coût minimum de 1 à 3 euros par qui va durer dans le temps. Votre clef USB vous allez la remettre à quelqu'un d'autre qui la remettra à quelqu'un d'autre. Le stylo publicitaire fait le tour des bureaux donc il y a une marque qui dure dans le temps qui dure 6 mois à 1 an." 

1700 connections en une matinée ont été décomptées en une matinée sur le site de la boutique en ligne. Effet de curiosité ou véritable engouement ? Si les ventes sont au rendez-vous, d'autres objets pourraient être proposés à l'approche des fêtes de fin d'année.
Nouveau: des produits dérivés pour la Police nationale

 

L'actu de votre région en vidéo

Onze visages pour un massacre

La jeune photographe tourangelle Isabelle Vieux a rencontré onze survivants du massacre de Maillé (25 août 1944) Où 124 personnes furent tués par l'armée allemande dans ce petit bourg de Touraine. Jeudi 25 août, Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'Etat aux anciens combattants, assistera au 72e anniversaire du massacre de Maillé. Intervenants : Serge Martin, Rescapé du 25 août 1944, Cristiane Guitton, Rescapée du 25 août 1944 et Romain Taillefait Responsable de la Maison du souvenir de Maillé

J.P Brusseau et A.Darblade

© France 3 Centre VDL

les + lus