publicité

Luc Chatel remplacera Sarkozy à la tête des Républicains pendant la primaire de droite

Le député de Haute-Marne qui était en concurrence avec Michèle Alliot-Marie, a été élu président du Conseil national du parti Les Républicains. Il succède à Jean-Pierre Raffarin. Soutenu par Nicolas Sarkozy, l'ancien maire de Chaumont a totalisé 55,3% des suffrages (532 voix sur 962 exprimés).

  • Florent Boutet
  • Publié le , mis à jour le
Luc Chatel, ce samedi 13 février 2016, lors de son discours face au conseil national du parti Les Républicains, réuni porte de Versailles à Paris. © AFP - Lionel Bonaventure

© AFP - Lionel Bonaventure Luc Chatel, ce samedi 13 février 2016, lors de son discours face au conseil national du parti Les Républicains, réuni porte de Versailles à Paris.

Le conseil national ouvert ce samedi 13 février 2016 est destiné à débattre de la ligne du parti et à mettre au clair "une stratégie politique". Il sera clôturé dimanche midi par un discours de Nicolas Sarkozy. L'élection de Luc Chatel, un proche de l'ancien Président de la République, représente une victoire pour le chef du parti Les Républcains. Nicolas Sarkozy et Luc Chatel faisaient face à Michèle Alliot-Marie, qui était soutenue par Alain Juppé et François Fillon.

Poste stratégique


Selon les statuts de la principale formation politique de droite, c'est le président du conseil national qui remplacera Nicolas Sarkozy à la présidence du parti si celui-ci se déclare candidat à la primaire. Luc Chatel retrouverait donc ainsi la tête du principal parti de l'opposition. Un rôle où il veillerait non seulement au bon fonctionnement du mouvement, mais où il devra aussi trancher d'éventuel contentieux entre les candidats à la primaire. Le député de Haute-Marne avait déjà occupé le siège de secrétaire général de l'UMP durant 6 mois en 2014, suite à la guerre fratricide qui avait opposé Jean-François Copé et François Fillon.


Luc Chatel, ex-ministre de l'Education Nationale, avait insisté avant l'ouverture du vote sur "le travail en réseau" et promis qu'il installerait, "dès lundi", s'il était élu, un bureau de 40 personnes qui respecte "la parité". Le conseil national compte quelque 2.000 conseillers nationaux : c'est l'équivalent du parlement du parti Les Républicains, incluant les nouveaux présidents de fédérations élus pour la première fois par les militants le 30 janvier.

(avec AFP)

Luc Chatel élu à la tête du conseil national Les Répblicains

Proche de Nicolas Sarkozy, le député de Haute-Marne l'emporte ce samedi 13 février 2013 face à Michèle Aliot-Marie  -   - 

 

les + lus