publicité

Prisonniers corses : Università morta à Corte

Les étudiants du syndicat Cunsulta di a Ghjuventù Corsa ont décrété une Università morta lundi à Corte en soutien à Xavier Ceccaldi et Cédric Courbey, des prisonniers corses placés au mitard depuis 13 jours.

  • France 3 Corse
  • Publié le
© Olivier Castel

© Olivier Castel

"Au vu de la gravité des derniers événements qui touchent la majorité des prisonniers politiques, nous avons été contraints de mettre en place la démarche "Università morta" pour sensibiliser la strate estudiante aux conditions d'incarcéraions dans lesquelles se trouvent nos prisonniers politiques. La situation actuelle étant gravissime et inacceptable, nous, jeunes Corses, ne pouvons rester sans agir" indique le syndicat étudiant Consulta di a Ghjuventù Corsa.

Les accès aux salles de classe de Corte sont bloqués lundi et un rassemblement est prévu à 14h sur la place Paoli. Les étudiants se mobilisent en soutien de Xavier Ceccaldi et Cédric Courbey, deux prisonniers de la maison d'arrêt de Fleury Mérogis, placés au mitard depuis  le 12 janvier pour avoir participé à un blocage de protestation.

Plusieurs prisonniers sont également en grève de la faim depuis plusieurs jours dans le but de les soutenir. Les étudiants réclament le rapprochement des prisonniers corses à Borgo et le vote d'une loi d'amnistie. 

Le lycée du lycée de Balagne à l'ïle Rousse est également bloqué lundi.

Dimanche, l'Associu Sulidarità a annoncé l'intensification des actions en soutien aux prisonniers corses.



L'actu de votre région en vidéo

Prunelli di Fium'Orbu : les élus bloquent le centre d'enfouissement de déchets

Intervenants : Pierre Siméon de Buochtberg, maire de Prunelli di Fium'Orbu, Francis Guidici, maire de Ghisonaccia.

Solange Graziani/Léa Fizzala

© France 3 Corse ViaStella

les + lus