publicité

A Cagnes-sur-Mer : des contrôles radars et donc des amendes pour les vélos aussi

Si vous aimez parcourir le bord de mer à vélo, mieux vaut ne pas pédaler trop vite ! 10 km/h... C'est la vitesse maximum désormais autorisée à Cagnes-sur-Mer (06). Depuis mardi, si le coup de pédale dépasse la limite : amende de 35 euros.

  • Anne LE HARS avec AFP
  • Publié le , mis à jour le
Dix kilomètres/heure: sinon une amende de 35 euros. © france 3 côte d'azur

© france 3 côte d'azur Dix kilomètres/heure: sinon une amende de 35 euros.


La piste cyclable de bord de mer de Cagnes-sur-Mer, dite "la littorale" est très pratiquée. Depuis sa création en 2003, qui prévoit le partage du large trottoir de front de mer entre, d'un côté, les piétons et de l'autre les cyclistes, un marquage au sol précise sur la piste cyclable que la vitesse y est limitée à 10 km/h. Un signalement qui devient un avertissement depuis hier mardi. Mais ce mercredi, faute de fréquentation pour cause de météo maussade, il n'y a pas eu de contrôle.

Une règle qui pourra donner lieu à des verbalisations si elle n'est pas respectée. En attendant, la police municipale mise sur la sensibilisation.

Eviter un accident grave

Depuis hier mardi, les cyclistes trop véloces encourent une contravention de 35 euros. La mairie assure qu'elle ne prévoit des contrôles que les jours de forte affluence, et notamment les week-ends et l'été.

Cela fait déjà plusieurs mois que l'affaire envenime les relations entre les cyclistes et Louis Nègre, le sénateur-maire (UMP) de la station balnéaire.

Pour ce défenseur et créateur de la piste, "l'objectif recherché, est d'éviter un accident grave".
Scandalisés d'être ainsi "marginalisés", les amateurs de la petite reine ont lancé une pétition sur internet, réclamant le retrait de l'arrêté municipal.

Dans le texte posté sur internet, réclame une "véritable piste cyclable, totalement isolée de la partie piétonne", et dénonce "la configuration accidentogène" de l'aménagement actuel. Surtout, elle regrette que l'on pousse les cyclistes "à emprunter une chaussée étroite et très fréquentée" et que l'on "s'attache à verbaliser les cyclistes qui empruntent encore la piste cyclable et ne peuvent décemment pas respecter une limitation de vitesse absurde".

Cagnes-sur-Mer : des contrôles radars pour les vélos aussi

10 km/h...c'est la vitesse maximum autorisée à Cagnes-sur-Mer sur cette bande littorale étroite, que les cyclistes partagent avec les piétons. Une règle qui pourra donner lieu à des verbalisations si elle n'est pas respectée. En attendant, la police municipale mise sur la sensibilisation.


Reportage Henri Migout, Frédéric Tisseaux et Katarina Schmid.

Un rassemblement des opposants à la mesure

Un rassemblement ce vendredi 14 septembre à 18h est organisé par le Mouvement Cagnes Cyclable. Le but ; une distribution de tracs et pétitions aux autres cyclistes et aux piétons présents. L'action se veut bon-enfant et positive.

les + lus
les + partagés