Strasbourg : les bébés d'Adassa déménagent vers la clinique Rhéna

Léna est née lundi à 16h20, à Adassa, comme sa maman avant elle. Mais elle a déménagé dès le lendemain à Rhéna. / © France 3 Alsace
Léna est née lundi à 16h20, à Adassa, comme sa maman avant elle. Mais elle a déménagé dès le lendemain à Rhéna. / © France 3 Alsace

Depuis ce mardi matin, il n’y a plus aucun bébé à la clinique Adassa, de Strasbourg. Le dernier nourrisson a été transféré à Rhéna, au Port du Rhin, structure qui regroupe trois anciennes cliniques strasbourgeoises. Dix gynécologues ont en revanche décidé de ne pas suivre le déménagement.

Par Karine Gélébart

Elle s'appelle Léna, elle est née lundi à 16h20 et elle est le dernier bébé à avoir vu le jour à Adassa, le premier à être accueilli à la clinique Rhéna.
Sa maman est née à Adassa, elle aussi, comme des milliers de petits Strasbourgeois, 1400 chaque année pendant les périodes de forte activité.
La clinique ferme, absorbée par le nouvel ensemble Rhéna, structure regroupant 3 cliniques historiques de Strasbourg, Saint Odile, les Diaconesses et Adassa.

Déménagement du dernier bébé né à Adassa vers la clinique Rhéna

L'activité maternité risque de fortement baisser dans un premier temps, car 10 des 14 gynécologues qui exercaient à Adassa ont décidé de rejoindre une clinique concurrente plutôt que l nouvel ensemble Rhéna, installé au Port du Rhin. Ce qui n'inquiète pas le directeur, Guillaume Lohr, qui mise sur la venue de jeunes praticiens. Les équipements flambants neufs et un plateau technique dernier cri devraient les attirer, selon lui.

La maternité de Rhéna est équipée de 7 salles d'accouchement et de 24 lits. Pour l'instant seulement occupés par la petite Léna et sa maman.

Sur le même sujet

Maison incendié à Vrécourt (88)

Près de chez vous

Les + Lus