La plus haute salle d’escalade de France bientôt à Mulhouse

Le mur d'escalade au Vesubia Mountain Park / © Photo Maxppp Franz Chavaroche
Le mur d'escalade au Vesubia Mountain Park / © Photo Maxppp Franz Chavaroche

Les élus mulhousiens, en partenariat avec Mulhouse Alsace agglomération (M2A), ont approuvé jeudi 19 octobre la construction d’un complexe de loisirs urbains centré sur l’escalade, livrable en 2019, sur le site DMC.

Par Vincent Lemiesle

Le site DMC à Mulhouse va accueillir au printemps 2019 un complexe de loisirs urbains centré sur l'escalade, sur décision des élus mulhousiens en partenariat avec Alsace Mulhouse Agglomération (M2A).


Le projet CMC  : “Climbing Mulhouse Club”


La société CMC,  souhaite implanter et exploiter sur le site DMC, dans l’ancien bâtiment 57, la plus haute salle d’escalade de France, soit 26 m de hauteur. Celle-ci est conçue pour attirer aussi bien le grand public que des pratiquants aguerris. L’ouverture est prévue au printemps 2019. Le projet inclut d’autres modules d’escalade: mur extérieur, grimpe au piolet, ainsi que des espaces de détente: restauration, sauna, yoga. A terme, la création d’un espace consacré à la pratique de la spéléologie, tant amateur que professionnelle (entraînement des services de secours) est également prévue. La concrétisation du projet permettra la création d’une dizaine d’emplois.


Un projet répondant à des besoins identifiés


Le marché de la pratique de l’escalade est actuellement en plein boom : + 37% en dix ans. Cette évolution devrait se poursuivre avec sa sélection comme discipline olympique pour les JO de 2020. Au niveau régional, il n’existe pas de salle artificielle d’escalade (SAE) d’envergure permettant une pratique régulière par des licenciés de bon niveau. Même les équipements strasbourgeois, allemands ou suisses, ne proposent pas de solution approchant ce niveau de performance en matière de multi-activités ou de hauteur.  La zone de chalandise inclut les 750.000 habitants du Haut-Rhin, les 110.000 habitants du territoire de Belfort et une partie des 600.000 voisins bâlois ou badois. Les publics-cibles ont été identifiés dans leur diversité : les professionnels de l’escalade, les publics amateurs, les familles et les comités d’entreprise.

Le site DMC à Mulhouse / © Maxppp Darek Szuster
Le site DMC à Mulhouse / © Maxppp Darek Szuster

Le financement


L’investissement pour les équipements intérieurs a été estimé à 860.000 euros. La Région Grand-Est sera sollicitée à hauteur de 150.000 €. L’équilibre de la concession nécessite la mise à disposition du foncier nécessaire par M2A (estimé à 124.000 €) et une participation forfaitaire de la Ville de Mulhouse à hauteur de 250.000 €. Une participation qui fera l’objet d’un remboursement à échéance, en cas de vente anticipée, en fin de la concession (d’une durée de vingt-cinq ans) ou en fonction des résultats d’exploitation de la concession.

Sur le même sujet

Sécurité : Une concertation pour mieux pour mieux répondre aux attentes du terrain

Près de chez vous

Les + Lus