Un cas de méningite dans une crèche de Châlons

Les enfants qui ont côtoyé l'enfant recevront un traitement préventif par antibiotique. / © MaxPPP
Les enfants qui ont côtoyé l'enfant recevront un traitement préventif par antibiotique. / © MaxPPP

Une petite fille de 2 ans, qui fréquente la crèche Louise-Michel de Châlons-en-Champagne, a déclaré une infection invasive à méningocoque. Heureusement, son état de santé ne présente pas d’inquiétude.

Par IG

Un cas d'infection invasive à méningocoque de type B concernant une petite fille a été déclaré ce dimanche. Selon l'Agence régionale de santé, l'état de santé de l'enfant ne présente pas d’inquiétude.

L’enfant fréquente la crèche Louise-Michel à Châlons-en-Champagne. Aussitôt le diagnostic connu, les services de l’Agence régionale de santé et la direction de la crèche ont identifié les personnes ayant été en contact prolongé et rapproché avec l’enfant (enfants et personnels de la moyenne section de la crèche).

Les parents concernés ont reçu un courrier pour leur expliquer la situation. Un second courrier a été envoyé au médecin traitant qui prescrira le traitement préventif par antibiotique.

"Le méningocoque est un germe fragile qui se transmet uniquement d’une personne à l’autre lors de contacts directs (face à face), proches (moins d’un mètre) et prolongés ou répétés", précise l'Agence régionale de Santé. Il ne survit pas en dehors du corps humain, il ne reste ni dans l’air ni sur les objets. Un verre, une bouteille, une cuillère, un téléphone, un jouet ne transmettent pas le méningocoque, même en passant rapidement d’une bouche à l’autre."

"Par conséquent, seuls les parents qui ont reçu un courrier sont invités à consulter leur médecin traitant", ajoute l'organisme de santé. "Aucune mesure particulière, comme la fermeture de l'établissement fréquenté par l'enfant, n’est nécessaire."

Sur le même sujet

Images d'archives - Prunelle et Philou au zoo de l'Orangerie

Près de chez vous

Les + Lus