Grand Prix Paris Match : un photoreportage sur des auxiliaires de vie messines récompensé

Le verdict est tombé vendredi 30 juin 2017 : Hervé Chatel a remporté le Grand Prix Paris Match du Photoreportage étudiant pour son travail réalisé à Metz sur les auxiliaires de vie, des travailleuses de l'ombre au grand coeur. 

Le travail d'Hervé Chatel sur des auxiliaires de vie messines a remporté le Grand Prix Paris Match du Photoreportage étudiant
Le travail d'Hervé Chatel sur des auxiliaires de vie messines a remporté le Grand Prix Paris Match du Photoreportage étudiant © Hervé Chatel
Vendredi 30 juin 2017, à la Mairie de Paris, Hervé Chatel s'est vu remettre le Grand Prix Paris Match du photoreportage étudiant. Le photographe autodidacte de 41 ans, actuellement étudiant à l'Emi-Cfd, s'intéresse particulièrement aux domaines de la santé, du service, de l'exclusion. 

Hervé Chatel a choisi de photographier des auxiliaires de vie messine grâce au concours d'une journaliste basée à Metz, Elise Descamps, venue faire un module à l'Emi-cfd.

Ce sujet m'a immédiatement intéressé. J'aime les héros ordinaires, les travailleurs sociaux.

 
Le photographe Hervé Chatel (à droite) a remporté le Grand Prix Paris Match du Photoreportage étudiant
Le photographe Hervé Chatel (à droite) a remporté le Grand Prix Paris Match du Photoreportage étudiant © Alexandra de Casabay et Eric Descouts


Son photoreportage "En bonne compagnie - Le travail de coeur des auxiliaires de vie" relate la journée-type d'une de celles qu'il surnomme les " petites mains au grand coeur (qui) travaillent dans l’ombre"

A Metz, Béatrice, 55 ans, est auxiliaire de vie depuis quinze ans. Chaque jour, elle se lève à 5h45, pour rentrer au mieux à 15 heures, au pire à 20 heures. La tournée de Béatrice débute par Mme Romaldini, qui a célébré son centenaire il y a quelques années. 

Avec Laurence, sa collègue, elles se relaient chez leurs patients. Préparation des médicaments, des repas, ménage, toilette et soins sont leurs tâches quotidiennes mais leur coeur de métier c'est surtout la présence humaine et l'échange. Avec tendresse et bienveillance, les auxiliaires de vie s'occupent de leurs patients. 

Ce que j'aime c'est cette proximité naturelle. Ce désir de faire le mieux possible sans compter les minutes, de connaître parfaitement la personne aidée comme si elles étaient presque membre de leur famille. 

Les deux femmes ont choisi de faire cette profession en indépendant pour offrir le meilleur service possible à leurs clients. 

Béatrice réveille délicatement Mme Romaldi. "bien dormi? " Des échanges tendres vont l'accompagner pour la sortie du lit. Il est 7h
Béatrice réveille délicatement Mme Romaldi. "bien dormi? " Des échanges tendres vont l'accompagner pour la sortie du lit. Il est 7h © Hervé Chatel


Loin d'être un métier facile, c'est une profession nécessaire explique Hervé Chatel dans le commentaire qui accompagne ses photos : 

La population vieillit de plus en plus. Les personnes aspirent à vivre de manière la plus autonome possible (...) On comprend que les auxiliaires de vie jouent un rôle nécessaire pour le maintien des personnes âgées à domicile à fin qu'elles puissent bénéficier de leur environnement familier.


Le photojournaliste a été surpris par sa victoire au Grand Prix Paris Match. Il ne pensait pas gagner avec ce type de sujet.

C'est une victoire pour cette profession avant d'être celle d'un "jeune" photojournaliste. Je suis très heureux que ce sujet ait touché le jury. Dans une société qui pousse à la consommation où bien souvent le paraître est plus important que le faire, où montrer ses sentiments c'est presque devenu une faiblesse , il est important de mettre en lumière les petites mains au grand coeur  qui travaillent dans l'ombre.


Toujours désireux de raconter la vie ordinaire de gens extraordinaires, Hervé Chatel va continuer son projet de photoreportage humaniste en partant à la rencontre des protagonistes du milieu hospitalier.  



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
photographie culture art
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter