Fausse alerte sur un vol Toulouse-Oran... à cause d'une déception amoureuse

Une femme de 32 ans a appelé la police lundi soir à Toulouse pour prévenir d'un incident sur le vol Toulouse-Oran de mardi. Après vérification, elle voulait se venger de son ex-compagnon. Placée en garde à vue puis libérée, elle sera convoquée devant le tribunal. 

  • Par Fabrice Valery
  • Publié le , mis à jour le
Photo d'illustration © Fabrice Valéry / France 3

© Fabrice Valéry / France 3 Photo d'illustration

"Un passager va poser problème demain sur le vol Toulouse-Oran". Une femme a appelé anonymement la police à Toulouse lundi soir vers 22h30 pour dénoncer un acte délictueux qu'un homme devait commettre le lendemain sur le vol Toulouse-Oran, a-t-on appris de source policière. Selon elle, l'homme était l'ex-compagnon d'une "connaissance". 

La police a identifié le numéro de téléphone et une patrouille de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) s'est rendue sur place. La femme de 34 ans a alors reconnu qu'il s'agissait d'un canular : elle vivait mal sa séparation avec son compagnon et avait décidé de se venger sachant qu'il prendrait le vol Toulouse-Oran de mardi.

"Je voulais qu'il ait des problèmes" a-t-elle avoué en garde à vue. Elle a finalement été libérée et comparaîtra bientôt devant la justice dans le cadre de la procédure de "plaider coupable". 
les + lus
les + partagés