Eolien : dans le Tarn, le financement participatif est dans l'air du temps

Un projet de parc éolien à Albine dans le Tarn est en train de voir le jour en partie grâce au financement des citoyens. Les habitants ont la possibilité de prêter de l'argent au constructeur, ils seront rémunérés à hauteur de 7% par an. 

  • Par Juliette Meurin
  • Publié le , mis à jour le
photo simulation vue de la route de Saint-Amans-Valtoret : les éoliennes d'Albine seront installées à proximité d'autres parcs éoliens de la montagne noire © Sylvain Duchampt/France 3 Midi-Pyrénées

© Sylvain Duchampt/France 3 Midi-Pyrénées photo simulation vue de la route de Saint-Amans-Valtoret : les éoliennes d'Albine seront installées à proximité d'autres parcs éoliens de la montagne noire

A la fin de cette année, un nouveau parc éolien devrait voir le jour dans la montagne noire. 8 éoliennes de 2 MW chacune seront installées sur la commune d'Albine dans le Tarn.
L'un des constructeurs, la société Valorem, a proposé aux habitants des communes situées autour du parc de financer en partie ce projet. 250 000 euros sur un total de 24 millions d'euros, la contribution reste modeste mais permet de mieux faire accepter des projets souvent contestés par les riverains. 
En trois semaines, 150 personnes se sont décidées et les 250 000 euros ont été rapidement atteints. Valorem a donc lancé une nouvelle offre de 250 000 euros. Les citoyens qui participent ainsi au financement seront rémunérés avec des taux d'intérêts bonifiés à 7% par an.
Certains y trouvent leur compte financièrement, d'autres veulent simplement faire un geste citoyen en accord avec leurs convictions ; d'autres enfin, comme le collectif "toutes nos énergies" dénoncent avec ce système "les miettes laissées par des industriels qui font des profits énormes".

Voir le reportage de Sylvain Duchampt et Marc Lasbarrères
Des riverains investissent dans un parc éolien



  • Ils veulent beaucoup plus d'eau

    Dans la haute vallée de l' Aude, près de l'Ariège,  des professionnels de sports d'eaux-vives deviennent de plus en plus virulents. Une colère dirigée contre l'Etat et EDF. Les lâchers d'eaux sont insuffisants et les empêchent de maintenir leur activité dans de bonnes conditions. 

    Mis à jour le 21/08/2016
  • Environnement : on appelle l'Aussonelle le ruisseau qui pue

    C'est une petite rivière qui coule au nord ouest de Toulouse. L'aussonnelle fait souvent parler d'elle jusqu'au niveau européen pour sa pollution.
    L'été, le phénomène s'amplifie en période d'étiage. Les riverains sont en alerte.

    Publié le 10/08/2016
  • Tarn : des milliers de poissons meurent subitement dans un lac

    Depuis quelques jours, des milliers de cadavres de poissons flottent à la surface d'un lac de Saint-Jean-de-Rives, près de Lavaur dans le Tarn. Cette mortalité soudaine serait dûe à la prolifération d'algues.

    Mis à jour le 05/08/2016
les + lus
les + partagés