Bruno Le Maire chez GM&S : les annonces du ministre

© Jean-Marie Arnal - France 3 Limousin
© Jean-Marie Arnal - France 3 Limousin

Bruno Le Maire s'est finalement rendu sur le site GM&S de La Souterraine ce 19 juillet 2017 alors que le ministre de l'Économie avait d'abord prévu de se rendre à l'Hôtel de Ville. Il garantit l'investissement de 15 millions d'euros. 

Par Hélène Abalo

Bruno Le Maire modifie son programme. Initialement attendu à la mairie de La Souterraine pour faire le point sur le dossier GM&S ce 19 juillet 2017, le ministre de l'Économie s'est rendu finalement sur le site de l'équipementier automobile pour y rencontrer des salariés. 


Une partie des effectifs, une centaine, se trouve toujours sur le site Renault de Villeroy dans l'Yonne. Réunis en AG, ils ont décidé que les délégués CGT qui étaient présents au tribunal de commerce de Poitiers ce mercredi matin, n'iraient pas à la rencontre de Bruno Le Maire. 

Le ministre a donc échangé avec les autres employés. Des échanges parfois tendus avec des hommes qui, méfiants après 8 mois de lutte, n'en peuvent plus d'attendre que leur destin soit (enfin) scellé. 

A la mi-journée, ce 19 juillet 2017, le tribunal de commerce de Poitiers a décidé de laisser encore une chance au dossier de reprise de GMD d'aboutir en prolongeant la période d'activité de GM&S jusqu'à lundi, 24 juillet

En annonçant pouvoir garantir les 15 millions d'euros d'investissement sur la modernisation du site, réclamés par GMD, Bruno Le Maire donne une chance aux juges de trancher lundi en faveur de l'emboutisseur de Saint-Étienne qui prévoit de sauver 120 emplois sur 277. Cet investissement était la principale condition suspensive qui pouvait ou non faire capoter le dossier. 

Bruno Le Maire a également tenu à rassurer les GM&S qui ne seront pas repris :  "Pas un seul salarié ne sera mis de côté". 

Bruno Le Maire à La Souterraine (19.07.2017)



A lire aussi

Sur le même sujet

A Saint Maixent, un garage solidaire pour faire baisser la facture

Près de chez vous

Les + Lus