CHU de Bordeaux : 11e jour de grève en néonatalogie

Les personnesl de néonatalogie du CHU de Bordeaux entament leur 11e jour de grève. / © FTV
Les personnesl de néonatalogie du CHU de Bordeaux entament leur 11e jour de grève. / © FTV

Les personnels dénoncent les conditions de travail dans lesquelles ils travaillent et demandent la création de 14 postes. Le conflit dure, et pour l'instant aucune solution ne se profile.

Par C.O

Pour assurer leurs astreintes, elles se relaient sur leurs jours de repos afin de venir dénoncer leurs conditions de travail. Elles sont  puéricultrices, infirmières et auxiliaires puéricultrices du CHU de Bordeaux et ont en charge des bébés prématurés. Depuis quelques temps elles dénoncent le manque de personnel dans leur service.

Elles réclament la création de 14 postes alors qu'aujourd'hui elles ne sont que 19. Six postes ont bien été créés l'année dernière mais ils ont immédiatement été absorbés par le lancement des soins "peau à peau". Toutes se basent sur un décret de 1998 pour dire qu'elle auraient dû profiter d'une hausse significative des effectifs depuis près de vingt ans.

Demain, lors de leur 12e jour de grève, les personnels se rendront à l'ARS pour dénoncer leurs conditions de travail.

Voyez le reportage de Benoit-Pierre Morin et Thierry Julien dans lequel interviennent Juliette ROBERT  (infirmière puéricultrice), et Rozenne DUMAY (infirmière service néonatologie) : 
CHU de Bordeaux : 11e jour de grève en néonatalogie
Les personnels dénoncent les conditions de travail dans lesquelles ils travaillent et demandent la création de 14 postes. Le conflit dure, et pour s'instant aucune solution ne se profile. Voyez le reportage de Benoit-Pierre Morin et Thierry Julien dans lequel interviennent Juliette ROBERT (infirmière puéricultrice), et Rozenne DUMAY (infirmière service néonatologie).

 

Sur le même sujet

Une expérience chorégraphique originale

Près de chez vous

Les + Lus