Incendies dans les casernes de gendarmerie de Limoges et de Grenoble : un lien possible ?

5 véhicules ont été incendiés, une enquête devra déterminer s'il s'agit d'un incendie criminel. / © France 3 Limousin
5 véhicules ont été incendiés, une enquête devra déterminer s'il s'agit d'un incendie criminel. / © France 3 Limousin

L’incendie qui a ravagé des locaux de la caserne de Gendarmerie de Grenoble, dans la nuit du  20 au  21 septembre 2017, a été revendiqué sur le même site libertaire que le sinistre ayant touché celle de Limoges, deux jours plus tôt.

Par Jean-Martial Jonquard

Dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 septembre, 5 véhicules avaient été incendiés à l’intérieur de la caserne de Gendarmerie Jourdan à Limoges.
Dans la nuit du mercredi 20 au septembre 21 septembre, un incendie a ravagé des locaux techniques de la caserne de la Gendarmerie de l’Isère à Grenoble.

Les deux événements ont été revendiqués sur une plate-forme internet proche des mouvances libertaires et anticapitalistes. Des revendications qui font écho au procès des incendiaires présumés d'une voiture de police en mai 2016 à Paris lors de manifestations contre la loi travail, procès ayant débuté mardi et devant se tenir jusqu’à vendredi.

Dans les deux cas, des enquêtes ont été ouvertes, confiés par les Parquets aux sections de recherche de la Gendarmerie.


Contre l'ordre établi

A Limoges, plusieurs autres incendies sont survenus en 2016, revendiqués par des zadistes. Existe-t-il un lien entre toutes ces affaires ?  


Limoges : point sur l'enquête sur les voitures de gendarmeries incendiées
Des incendies de véhicules de gendarmerie à Grenoble et Limoges cette semaine. ils seraient une reponse au procès de 9 prevenus dans l'affaire de voiture de police vandalisée et incendiée à Paris le 18 mai 2016 selon les revendications connues à ce jour publiée par une mouvance d'ultra gauche.  - Franck Petit et Marine Nadal


Sur le même sujet

Jacobo Gonzalez Arnao Campos, Consul d'Espagne à Bordeaux

Près de chez vous

Les + Lus