Examens 2017
avec

Rechercher un résultat

Montpellier : finale régionale de “Ma thèse en 180 secondes” jeudi 20 avril

Le concours Ma thèse en 180 secondes permet à des doctorants francophones de toutes disciplines de présenter en 3 minutes leur sujet de recherche  à un auditoire profane dans des termes simples. La finale régionale s'est déroulée à Montpellier jeudi 20 avril.

Par Olivier Le Creurer

Ma thèse en 180 secondes permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

Ce concours s'inspire de Three minute thesis open_in_new (3MT®), conçu à l’Université du Queensland en Australie.

En 2016, Mathieu Buonafine a remporté la finale nationale:

Ce concours offre une occasion unique aux participant(e)s de parfaire leurs aptitudes en communication, tout en leur donnant la possibilité de diffuser leur recherche dans l’espace public. Il offre ainsi l'occasion de promouvoir le doctorat, diplôme insuffisamment reconnu en France.

Jeudi 20 avril à Montpellier et lundi 24 avril à Toulouse

Les auditions de sélection pour l'Edition 2017 du concours "Ma Thèse en 180 secondes" Languedoc-Roussillon ont eu lieu vendredi 24 février 2017. La finale se déroulera jeudi 20 avril à partir de 18h, Amphithéâtre Charles Flahaut, à l'Institut Botanique. A Toulouse le 24 avril, à 18h30, théâtre du Sorano, 35 Allée jules Guesde.

Ce concours offre une occasion unique aux participant(e)s de parfaire leurs aptitudes en communication, tout en leur donnant la possibilité de diffuser leur recherche dans l’espace public. Il offre ainsi l'occasion de promouvoir le doctorat, diplôme insuffisamment reconnu en France.

Les auditions de sélection pour l'Edition 2017 du concours "Ma Thèse en 180 secondes" Languedoc-Roussillon ont eu lieu vendredi 24 février 2017. La finale se déroulera jeudi 20 avril à partir de 18h, Amphithéâtre Charles Flahaut, à l'Institut Botanique.

Ci dessous, la liste des 20 doctorant(e)s sélectionné(e)s et l'intitulé de leur thèse:
 


Le palmarès de la finale régionale, Montpellier, le 20 avril :

1er prix : Camille Jacqueline, doctorante au laboratoire MIVEGEC (CNRS/UM/IRD), elle travaille sur une thématique très nouvelle et extrêmement prometteuse à savoir l’application des sciences de l’Ecologie et de l’Evolution aux problèmes de santé humaine : Camille travaille à l’étude d’agents pathogènes et à leur incidence sur l’apparition de certains cancers.
Camille représentera la COMUE Languedoc-Roussillon Universités à la demi-finale nationale qui aura lieu à Paris le 13 juin.

2ème prix : Jules Segrestin, doctorant au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CNRS/UM/UPVM3/IRD) ; il travaille sur les stratégies écologiques des plantes en milieux méditerranéens (cycle de vie, mécanismes de défense face aux stress environnementaux).

3ème prix : Marc Lang, doctorant au laboratoire TETIS (CNRS/Irstea/CIRAD/AgroParistech) ; il travaille sur la préservation de la garrigue grâce aux données satellites et à leur analyse fine.





 

Sur le même sujet

Figueres (Espagne) : le corps de Dali exhumé 28 ans après sa mort pour des tests ADN

Près de chez vous

Les + Lus