Le décès de Monique, SDF à Vanves provoque un élan du coeur

© Isabelle Audin
© Isabelle Audin

C'était une figure du métro de Vanves Malakoff qui depuis sa disparition laisse ceux qui la côtoyaient dans une grande tristesse.

Par Isabelle Audin

Dans le tunnel du métro Vanves Malakoff, les passants ont perdu cette compagne de leur quotidien. Monique ne fera plus la manche. Son décès a provoqué la tristesse de ceux qui la côtoyaient.

Momo, comme la surnommaient ses proches avait 62 ans. Elle logeait dans différents hébergements sociaux à Malakoff et vivait de mendicité depuis presque 30 ans. Pourtant peu de gens connaissaient sa vie.

Ce n’est qu’une semaine après le drame qu’un autel improvisé, constitué de bouquets et de mots doux, a commencé à se former à l’endroit où elle s’installait régulièrement.
Emotion après le décès d'une SDF à Vanves

Monique a fait un malaise mardi soir dans une rue proche de son hébergement à Malakoff. Les pompiers n'ont pas pu la sauver. Impossible de retrouver ses huit enfants, tous placés à leur naissance. La mairie a décidé de prendre en charge ses obsèques.

Sur le même sujet

La Seine-Saint-Denis refuse de verser le RSA de décembre et en appelle à l'Etat

Près de chez vous

Les + Lus