Les mal logés manifestaient ce samedi matin devant les QG des deux candidats

© Céline Cabral
© Céline Cabral

Les mal logés, menés par le DAL (Droit Au Logement) se sont donnés rendez-vous ce samedi à 8h Place des Ternes pour se faire entendre des deux finalistes aux présidentielles.

Par Isabelle Audin

Un appel sans équivoque du DAL "Les mal logés et les sans logis, avec la « fanfare invisible », de nombreuses casseroles, sifflets et autres instruments, organisent un RAFFUT entre les 2 tours des élections présidentielles, pour chauffer les oreilles aux  finalistes…" 

L'association Droit Au Logement appelait à faire du bruit ce samedi matin devant le QG de Marine Le Pen à 8h45, puis à 10h15 devant celui d'Emmanuel Macron. 

Les mal logés dénoncent le programme xénophobe de la candidate FN et le programme libéral du candidat "En Marche".

Ils réclament :
Un logement stable et décent, pour tous-tes !
Droit au logement dans la constitution !
Respect de la loi DALO et du droit à l’hébergement !
Encadrement et baisse des loyers et des charges !
Pas d’expulsions : relogement !
Réquisition des logements vacants !
200 000 vrais logements sociaux par an !
Stop marchandisation des HLM !
Stop épuration sociale des quartiers populaires !
Taxation de la spéculation et des loyers chers …
Les mal logés manifestent devant les QG des deux candidats aux présidentielles
Reportage de Céline Cabral et Yves Dewulf


Sur le même sujet

Biennale d'art contemporain à Montrouge

Près de chez vous

Les + Lus