L'Île-de-France place désormais Macron en tête dès le premier tour

© Grégoire Courtois/France 3 Paris
© Grégoire Courtois/France 3 Paris

L'enquête électorale mensuelle France 3/Cevipof /Ipsos Sopra-Stéria a testé les intentions de vote des Français au premier tour de l'élection présidentielle, au plan national, mais aussi région par région, avec, cette fois, les candidats officiels.

Par Christian Meyze

Si le premier tour de l'élection présidentielle se déroulait dimanche, Emmanuel Macron arriverait largement en tête en Ile-de-France devant Marine le Pen puis François Fillon. C'est le principal enseignement de l'étude électorale mensuelle France 3 réseau régional/Cevipof/Ipsos Sopra-Stéria. Il confirme la tendance qui se lisait déja il y a un mois.

L'Île-de-France n'est pas une région favorable au Front National, et Emmanuel Macron, cette fois, est crédité de sept points d'avance sur Marine Le Pen, sa poursuivante la plus immédiate. L'enquête désormais porte sur les candidats officiels, ceux dont les parrainages et donc la candidature ont été validés par le Conseil constitutionnel. A l'exception, toutefois, de Jean Lassalle, député des Pyrénées-Atlantique, dont la validation de candidature est restée incertaine jusqu'à la dernière minute et qui constitue ainsi la toute dernière surprise en date dans cette campagne électorale qui n'en manque pas !

# Marine Le Pen, en tête au niveau national

Au plan national, l'enquête fait apparaître une Marine Le Pen qui arrive en tête à 27 %. Ce score la place en tête du premier tour devant Emmanuel Macron qui arrive en seconde position avec 26 %, puis François Fillon en troisième place. Mais l'écart se resserre entre les deux premiers.
© Grégoire Courtois/France 3 Paris
© Grégoire Courtois/France 3 Paris

# La prime francilienne pour Emmanuel Macron

Mais en Île-de-France, traditionnellement, on vote moins Front national qu'ailleurs. Et Marine Le Pen n'y arrive qu'en seconde position avec 20 %, derrière Emmanuel Macron qui est crédité de 27 %. On notera cependant, par rapport à la vague précédente, il y a un mois, trois autres régions font le même choix que l'Île-de-France et choisissent de placer Emmanuel Macron en tête dès le premier tour : la Bretagne (c'était déja le cas il y a un mois), mais aussi, cette fois les Pays-de-Loire, et l'Aquitaine. Désormais, le leader d'"En Marche" s'affiche en tête au premier tour dans quatre régions sur treize. 
© Grégoire Courtois/france 3 Paris
© Grégoire Courtois/france 3 Paris
- L'enquête, qui a porté, pour l'Île-de-France sur un échantillon représentatif de la population d'Ile-de-France de 2504 personnes inscrites sur les listes électorales, s'est déroulée du 14 au 17 mars 2017, par internet, selon la méthode des quotas. 1.621 personnes se sont dites certaines d'aller voter.
- A l'échelle nationale l'échantillon représentatif de la population française était de 14 795 personnes inscrites sur les listes électorales, du 14 au 17 mars 2017, par internet, selon la méthode des quotas. 10 067 personnes se sont dites certaines d'aller voter.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Marche anniversaire mort d'Adama Traoré

Près de chez vous

Les + Lus