Nice : Accusation de pédophilie plus de 50 ans après les faits

Statue de Sainte Rita de Cascia, église du Vieux-Nice (2017) / © MaxPPP
Statue de Sainte Rita de Cascia, église du Vieux-Nice (2017) / © MaxPPP

Deux Niçois d'origine accusent un prêtre, aujourd'hui décédé, d'avoir abusé d'eux dans leur enfance. L'évêque de Nice a "demandé pardon" mardi 23 mai au nom du diocèse.

Par LUCAS BARON

Plus d'un demi-siècle après, ils ont décidé de briser le silence. Jean et Serge se sont rencontrés sur le site internet "coabuse.fr". Une plateforme qui met en lien des victimes d'abus sexuel d'une même personne pour leur permettre de s'entraider en communiquant de manière anonyme.

Jean (64 ans) vit aujourd'hui à La Réunion, et Serge (71 ans) à Toulon. Petit, ils fréquentaient la même paroisse à Nice. Tous deux ont connu l'abbé Dallas (auteur présumé des faits), qui officiait à l'église Sainte-Thérèse-de-l'enfant-Jésus, quartier Magnan. Leur rencontre tardive a tout changé et se sont tant bien que mal confessés.  
Prieuré Saint-Joseph de Nice, 2016 / © MaxPPP
Prieuré Saint-Joseph de Nice, 2016 / © MaxPPP
L'évêque de Nice, Monseigneur André Marceau, "demande pardon" pour des abus pédophiles reprochés à un abbé décédé, par ces deux anciens paroissiens qui pourraient ne pas avoir été ses seules victimes.

Apprendre ces faits a été un choc pour moi (...). J'ai demandé pardon pour ces
faits (...) Il y a là une transgression très forte avec un comportement scandaleux, a t-il déclaré


Les deux hommes, qui ne se connaissaient pas et ne fréquentaient pas la paroisse au même moment, ont été mis en relation via le site coabuse.fr, dont le webmaster Franck Favre, est à l'origine du scandale de pédophilie de l'archevêché de Lyon et de Monseigneur Barbarin.

En janvier dernier, dans le cadre d’une enquête interne de la Conférence des évêques de France, les 106 diocèses de l’Hexagone ont été priés de livrer leurs données. D’un point de vue judiciaire, les affaires de pédophilie concerneraient une soixantaine de clercs catholiques. Parmi eux, 37 ont déjà purgé leur peine et 26 font l’objet d’une mise en examen.

Toutefois, cette soixantaine de dossiers n’est qu’une petite partie de la réalité des cas de pédophilie dans l’Eglise catholique en France qui compte actuellement près de 12 000 prêtres en exercice. 

Sur le même sujet

Deux fans de Céline Dion à Nice (06)

Près de chez vous

Les + Lus