Allier : comment la langue des signes facilite la communication des tout-petits

Grâce à la langue des signes , les bébés peuvent communiquer avec les assistantes maternelles. / © Camille Da Silva / France 3 Auvergne
Grâce à la langue des signes , les bébés peuvent communiquer avec les assistantes maternelles. / © Camille Da Silva / France 3 Auvergne

A Saint-Yorre dans l’Allier, des sessions de formation à la langue des signes sont organisées à destination des assistantes maternelles. Une méthode qui se développe afin de permettre aux enfants de communiquer avant de savoir parler.
 

Par C. L avec Camille Da Silva

À Saint-Yorre dans l’Allier une dizaine de responsables de relais assistantes maternelles ont suivi début mai 2019 une formation en langue des signes. Cette méthode adaptée aux bébés permettrait à l’enfant de se faire comprendre. Très tendance ces dernières années, les parents se mettent de plus en plus à la langue des signes. Et des assistantes maternelles choisissent aussi d’être formées. Bien sûr ils n’apprennent que quelques gestes-clés facile à reproduire. Une méthode de communication qui ravit Catherine Da-Ré, assistante maternelle, « Un enfant, sa seule façon de s’exprimer est de pleurer. Moi-même, c’était très frustrant de ne pas comprendre pourquoi il pleurait, ce qu’il avait. J’ai décidé de lui donner une communication autre, parce qu’il ne pouvait pas parler ».

Des exercices intensifs

Dès qu’ils arrivent à prononcer le mot, les enfants arrêtent de le signer. Pour les assistantes maternelles, la pratique d’exercices ludiques favorise l’apprentissage. Agnès Caldin, responsable Relais Assistante maternelle de Domérat (03), souligne : « On répète beaucoup les mêmes mots toute la journée. A la fin de la journée les mots appris sont acquis, si on les entretient derrière. Pour certains animaux, ce n’est pas du vocabulaire que l’on utilise tous les jours et je me suis rendu compte aujourd’hui que j’avais un peu de mal à les resituer ».

Un outil qui se développe

Cette méthode de communication tend à se développer. Cécile Talvat Bompois, formatrice en communication gestuelle pour les bébés, rappelle : « Il y a plus de demandes, car plus de communication autour de cette méthode. Les gens en entendent parler de façon positive. Avant on disait que ça allait retarder le langage des enfants, alors que c’est le contraire ». Au cours de cette formation, les participantes apprendront plus d’une centaine de mots signés.
 

Sur le même sujet

Lyon : le procès d'un militant anti-pub, est reporté au 2 juin

Les + Lus