• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Quand Nolwenn Leroy soutient la candidature de Vichy au patrimoine mondial de l'UNESCO

Nolwenn Leroy soutient la ville de Vichy, candidate au Patrimoine Mondial de l'Unesco / © Ville de Vichy
Nolwenn Leroy soutient la ville de Vichy, candidate au Patrimoine Mondial de l'Unesco / © Ville de Vichy

La chanteuse Nolwenn Leroy a donné son soutien à Vichy dans une courte vidéo postée ce dimanche 21 avril sur Facebook. La Vichyssoise a supporté sa ville d'adoption dans le cadre de sa candidature groupée avec dix autres grandes villes d'eaux d'Europe au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Par Ed

"Je soutiens Vichy, candidate au patrimoine mondial de l'UNESCO" s'est enthousiasmé la chanteuse Nolwenn Leroy dans une courte vidéo, postée dimanche 21 avril sur la page Facebook de la candidature de Vichy.

La ville est en effet entrée en compétition pour être classée au patrimoine mondial de l'humanité avec dix autres villes thermales européennes (BadenBaden, Bad Ems, Bad Kissingen, Bath, Baden bei Wien, Spa, Montecatini Terme, Karlovy Vary, Frantiskovy Lázne et Mariánske Lázne).
 

Cette candidature groupée sous le nom de "Great Spas of Europe" a officiellement été signée le 22 janvier dernier. Elle a pour objectif de préserver et mettre en valeur le patrimoine des villes d'eaux.

La star, Vichyssoise d'adoption, a soutenu cette démarche dans cette vidéo tournée lors d'un concert. Nolwenn Leroy est passée dans sa jeunesse par le collège des Célestins et le Conservatoire de Vichy, avant de faire des études de droit à la faculté de Clermont-Ferrand.
 

Plus de 3 900 citoyens et entreprises vichyssoises ont apporté leur soutien à cette candidature sur le site internet de la ville. "Nous cherchons en premier lieu des soutiens locaux, explique-t-on à la mairie. L'idée est que les Vichyssois s'approprient cette candidature, deviennent des ambassadeurs et en retirent une fierté de pouvoir appartenir au patrimoine mondial de l'humanité à travers la ville thermale."

Après la chaîne des Puys, et peut-être le Viaduc de Garabit, de Gustave Eiffel, dans le Cantal, qui a aussi opté pour une candidature européenne groupée, la ville thermale de l'Allier pourrait à son tour obtenir le précieux sésame. Son dossier ne sera pas examiné avant 2020.

A lire aussi

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus