Ardèche : un verger bio contaminé par des produits désherbants sous l'effet de la chaleur

Des pêchers cultivés en bio ont été contaminés par les pesticides, à Saint-Didier-sous-Aubenas en Ardèche. Conséquence de la chaleur : des produits désherbants utilisés sur une parcelle voisine se sont évaporés et dispersés alentours.
© H. Chapelon
Patrick Saussac avait planté de jeunes pêchers bio au printemps dernier. Aujourd'hui, sur sa parcelle arboricole de Saint-Didier-sous-Aubenas, certains plants sont marrons, comme brûlés. Ils ont été contaminés par des produits désherbants utilisés par l'agriculteur voisin. C'est là une conséquence malencontreuse de l'utilisation de pesticides : sous l'effet de la chaleur, les produits se sont évaporés, la vapeur de produits désherbants s'est dispersée, et a contaminé une partie du verger.

Pour éviter la propagation, Patrick Saussac a retaillé ses jeunes arbres, mais certains n'ont pas résisté. Il y aura des pertes dans son verger, mais l'arboriculteur risque surtout de perdre sa certification bio : "l'organisme de contrôle peut considérer que les deux premières rangées de pêchers sont trop près de la zone potentiellement à risques et peut donc les déclasser. Cella veut dire que ces pêches seront vendues en conventionnel, au lieu de l'être en bio".

Agri-bio, Nature et progrès, Halte aux OGM et la Confédération Paysanne ont lancé un appel au préfet d'Ardèche afin de mieux protéger l'agriculture bio.
 
Certains jeunes pêchers n'ont pas résisté à la contamination à Saint-Didier-sous-Aubenas


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture bio agriculture économie