• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ardèche : un verger bio contaminé par des produits désherbants sous l'effet de la chaleur

© H. Chapelon
© H. Chapelon

Des pêchers cultivés en bio ont été contaminés par les pesticides, à Saint-Didier-sous-Aubenas en Ardèche. Conséquence de la chaleur : des produits désherbants utilisés sur une parcelle voisine se sont évaporés et dispersés alentours.

Par Aude Henry

Patrick Saussac avait planté de jeunes pêchers bio au printemps dernier. Aujourd'hui, sur sa parcelle arboricole de Saint-Didier-sous-Aubenas, certains plants sont marrons, comme brûlés. Ils ont été contaminés par des produits désherbants utilisés par l'agriculteur voisin. C'est là une conséquence malencontreuse de l'utilisation de pesticides : sous l'effet de la chaleur, les produits se sont évaporés, la vapeur de produits désherbants s'est dispersée, et a contaminé une partie du verger.

Pour éviter la propagation, Patrick Saussac a retaillé ses jeunes arbres, mais certains n'ont pas résisté. Il y aura des pertes dans son verger, mais l'arboriculteur risque surtout de perdre sa certification bio : "l'organisme de contrôle peut considérer que les deux premières rangées de pêchers sont trop près de la zone potentiellement à risques et peut donc les déclasser. Cella veut dire que ces pêches seront vendues en conventionnel, au lieu de l'être en bio".

Agri-bio, Nature et progrès, Halte aux OGM et la Confédération Paysanne ont lancé un appel au préfet d'Ardèche afin de mieux protéger l'agriculture bio.
 
Certains jeunes pêchers n'ont pas résisté à la contamination à Saint-Didier-sous-Aubenas


 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus