Trois mouettes porteuses de la grippe aviaire dans la Loire, l'Ardèche et la Drôme

La présence du virus de l’influenza aviaire, hautement pathogène, a été confirmée mardi 31 janvier 2023 sur trois mouettes découvertes entre le 25 et le 26 janvier sur les communes de Sainte-Croix-en-Jarez (Loire), Bourg-lès-Valence (Drôme) et Soyons (Ardèche).

La grippe aviaire fait son retour. Ce mardi 31 janvier, les autorités ont annoncé que le virus a été retrouvé sur des oiseaux sauvages dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce sont trois mouettes qui sont porteuses de la maladie. Elles ont été repérées dans la Loire, l'Ardèche et la Drôme dans les communes de Sainte-Croix-en-Jarez, Soyons et Bourg-lès-Valence. 

Le virus a été découvert entre le 25 et le 26 janvier chez les trois oiseaux. Actuellement, le virus de l’influenza circule activement en Europe par l’intermédiaire des oiseaux migrateurs ou parmi la faune sauvage autochtone. "Il persiste et reste actif principalement dans les fientes et les eaux stagnantes contenant des fientes contaminées", note la préfecture de la Drôme. Deux mouettes atteintes du virus avaient déjà été détectées dans l'agglomération lyonnaise début janvier. 

Un périmètre de 5km de contrôle accru

Il est crucial pour les éleveurs de volaille de détecter rapidement le virus de la grippe aviaire pour limiter une éventuelle diffusion de la maladie à la filière avicole. Les préfectures de la Drôme et de l'Ardèche ont ainsi annoncé dès ce 31 janvier deux zones de contrôle temporaire autour des lieux de découverte des oiseaux infectés. Dans l'Ardèche, ce sont 68 communes qui sont incluses dans ce périmètre. Dans la Drôme, 67 communes sont concernées. 

Dans un périmètre de cinq kilomètres autour des lieux de détection, chaque élevage sera contrôlé par un vétérinaire. Les mesures habituelles, filets de protection, surveillance accrue des animaux... vont également être déployées.