INSOLITE. Au cœur de l'unique bar à sieste du cantal, "On n'a qu'une envie, c'est de se prendre un petit moment cocooning !"

20 minutes de sieste permettraient de gagner 40% de productivité. Face à la morosité du quotidien en ce moment et au climat pluvieux qui incite à rester au chaud, offrez-vous un moment de détente dans l'unique bar à sieste du Cantal. Il a ouvert à Aurillac il y a quelques mois. Découverte.

L’ambiance est feutrée. Lumière tamisée, des coussins, des plaids et le doux ronronnement d’une fontaine. Déjà deux dormeurs sont enfouis sous les couvertures. « Ils ont l’air d’être bien endormis ». Samira Bourelle chuchote pour ne pas réveiller ce couple venu faire une pause entre midi et deux. «  Bienvenue dans mon bar à sieste, le seul du Cantal ! »

 Un bar comme il existe des bars à ongles, des bars à sourcils. Ici on ne vient pas prendre un verre, on vient s’offrir un moment de détente. « C’est parti d’un constat qu’entre midi et deux heures, sur les parkings d’Aurillac, il y a beaucoup de commerciaux, de visiteurs médicaux, de techniciens qui patientent à l’heure où leurs clients sont fermés. » Cette masseuse spécialisée dans le bien-être a eu pitié d’eux. « Je me suis dit : " Ah ! Les pauvres ! " Je les voyais s’étirer et manger dans leur voiture ! »

Le bar à sieste a donc ouvert il y a quelques mois à Aurillac et commence à attirer les curieux. Comme ces deux collègues dont l’une a déjà tenté l’expérience. « Vous allez enlever les chaussures, je vais vous donner des chaussons et vous allez choisir un emplacement. » Samira Bourelle les guide vers l’arrière-boutique.

Des alcôves délimitées par des rideaux proposent des matelas posés sur le sol ou des canapés confortables. Marine Kowarsky choisit plutôt la méridienne au centre de la pièce. « Le temps s’y prête. La météo est exécrable ! On n’éprouve qu’une envie, c’est de se prendre un petit moment cocooning. » Une pause au milieu de la journée de travail. « Nous avons une profession qui est émotionnellement assez dense. Cela fait du bien de prendre un peu de temps pour soi, de se ressourcer avant de retourner d’attaque au bureau et prendre soin des gens dont nous nous occupons. »

Remède insoupçonné

20 minutes de sieste permettraient de gagner 40 % de productivité. Diminution du stress, amélioration de la concentration et de la mémoire, renforcement des défenses immunitaires, la sieste serait un remède insoupçonné ! « Pouvoir se poser, pouvoir fermer les yeux, pouvoir s’allonger ! » Agnès Bouysse est déjà blottie sous son plaid, prête à plonger dans les bras de Morphée. « Au bureau, je n’ai pas un lieu calme comme celui-ci. Et c’est vraiment important pour moi quand je ne peux pas rentrer chez moi entre midi et deux. »

Samira Bourelle viendra réveiller les deux collègues d’ici 30 minutes. « Je suis une adepte de la sieste ! », confie-t-elle. «  J’adore dormir. C’est mon remède à tout. Je propose un lieu comme si c’était moi qui allais m’y reposer. J’ai soigné tous les détails. »

"Ça requinque !"

Les clients disposent de masques occultant pour les yeux, d’une boisson chaude au réveil.

Le couple, d’ailleurs, vient de se réveiller. Michel Mauret, le mari, a le sourire aux lèvres : « Ça requinque, ça fait du bien, prêt à attaquer l’après-midi tranquille ! »

Trente minutes de sommeil au bar à sieste coûtent 8 euros. Une activité qui démarre calmement. Mais Samira Bourelle reste confiante. À Aurillac, tout prend un peu plus de temps, selon elle. Même la sieste.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité