Concours Mister Universel : "Pour être élu, il y a beaucoup plus que des critères de beauté"

Tout le monde connaît Miss France, mais les garçons aussi ont leurs compétitions. Le concours Mister Universel Auvergne-Rhône-Alpes ouvre son casting pour trouver le plus bel homme de la région.

Les concours de beauté se font aussi au masculin. Le casting pour devenir Mister Universel Auvergne-Rhône-Alpes est ouvert jusqu'au mardi 19 avril. Plastique, attitude, engagement personnel ... pour être élu plus bel homme de sa région, les critères sont nombreux.  

Plastique parfaite

Il existe d'autres concours de beauté pour les hommes, comme Mister France, version masculine de Miss France. Alors, qu'est-ce qui différencie un Mister Universel ?

"Chez nous, les candidats peuvent être en couple, être mariés ou avoir des enfants", met en avant Julie Florès, directrice du concours en Auvergne-Rhône-Alpes. 

Question de taille

Le futur Mister Universel doit faire au moins 1 m 75, "contre 1 m 78 pour Mister France", et avoir entre 18 et 30 ans.

Pas de critère de poids, mais "on fait attention qu'il n'y ait pas de surpoids, c'est l'image du Mister. Un candidat m'a prévenu qu'il a pris du poids par rapport à ses photos, c'est tout à son honneur, il pourra passer le casting." 

D'ici là, le candidat devra s'être "remis en forme", précise l'organisatrice. 

Un peu plus que Ken

La ponctualité, la présence sur scène, l'attitude en dehors du podium, seront aussi scrutés par le jury. "Pour être élu, il y a beaucoup plus que des critères de beauté." 

"Les candidats ont des profils différents, mais on en a déjà un qui ressort par son parcours, son élocution, sa beauté" glisse Julie Florès, qui espère bien voir le futur Mister Auvergne-Rhône-Alpes, gagner la finale nationale à la fin de l'année. 

Peu de succès

Problème : les concours de beauté masculin ont du mal à recruter.

Pour le moment, 7 candidats sont inscrits pour le casting d'Auvergne-Rhône-Alpes. La directrice essaye donc de recruter par les réseaux sociaux et chez les mannequins. Pas toujours facile de combattre les préjugés sur les concours de beauté : "certains redoutent "d'être associés aux gays" et refusent de participer, d'autres disent qu''ils ont mieux à faire."

Derrière la plastique, l'engagement

Alors, le concours de beauté est-il juste un éloge de la superficialité ?

"On choisit des garçons qui ont un vrai discours, qui sont engagés, avec des valeurs, défend Johanes Edward, fondateur et directeur de Mister Universel. Certes, il faut un physique harmonieux, ça reste un concours de beauté."

S'exporter à l'international 

Les participants doivent aussi avoir un minimum de connaissances en anglais. Mister Universel France et son dauphin participent à des concours internationaux. "Ils représentent la culture française à l'internationale. Dans les pays latinos et asiatiques, les concours de beauté ont beaucoup de succès."

Jusqu'à maintenant, aucun Français n'a été élu plus bel homme au monde, mais le fondateur espère que cette année soit la bonne :  «selon les sondages, Pierre Bondon (Mister Universel France 2022, NDLR) est bien placé pour Mister Supranational, l'équivalent de Miss Univers." 

Qui pour financer les Misters ?

Pour organiser le concours dans chaque région, l'association doit débloquer au moins 80 000 euros par an. L'association Mister Universel fonctionne surtout grâce à ses bénévoles. 

"Tout le monde a en tête la marque Miss France et Mister France, on a du mal à trouver des sponsors", reconnaît Johanes Edward. L'association a donc créé une boutique officielle avec des t-shirts et des sacs.

Des posters et des vêtements

Plus étonnant, sur le site on trouve des posters avec les photos des Misters. "On en a beaucoup vendu après la finale, mais ce sont surtout leurs proches qui commandent, les mamans, les copines", précise le directeur. 

Pour faire rentrer des fonds, l'association compte aller plus loin en lançant sa marque : Monsieur Universel. Une ligne de vêtements pourrait même être créée en 2023.