• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Drôme : vaste opération de démoustication après un cas de dengue près de Valence

Qui pique ? Les femelles, pour satisfaire leur besoin de protéines qui leur permettront ensuite de développer leurs œufs. Ces protéines, elles vont les trouver dans le sang de leurs victimes, en général des vertébrés, et en particulier... l’être humain. / © France 3 Rhône-Alpes
Qui pique ? Les femelles, pour satisfaire leur besoin de protéines qui leur permettront ensuite de développer leurs œufs. Ces protéines, elles vont les trouver dans le sang de leurs victimes, en général des vertébrés, et en particulier... l’être humain. / © France 3 Rhône-Alpes

A Etoile-sur-Rhône, commune située près de Valence dans la Drôme, un cas de dengue rapporté de la Réunion inquiétait les autorités sanitaires qui ont organisé une vaste démoustication en pleine nuit. La dengue peut être transmise par le moustique tigre présent dans tout le département.

Par Renaud Gardette

En pleine nuit, le brouillard anti-moustique a été pulvérisé comme prévu. Il était 03h30 du matin, jeudi 4 juillet. Dans un rayon déterminé à Etoile-sur-Rhône (Drôme), le but était de tuer tous les moustiques dans les 250 mètres autour d'une habitation précise. 

Un voyageur est rentré chez lui de la Réunion avec la dengue. Le moustique tigre est habituellement présent dans tout le département de la Drôme. Or, les autorités savent que Aedes albopictus (le vrai nom du moustique tigre) peut transmettre la maladie de la dengue.

La mairie d'Etoile-sur-Rhône nous a confirmé que les habitants ont été prévenus à l'avance de cette opération, avec des flyers déposés dans les boîtes aux lettres.

 
Le moustique tigre peut véhiculer la dengue en faisant circuler le virus d'une personne à l'autre.
Le moustique tigre peut véhiculer la dengue en faisant circuler le virus d'une personne à l'autre.


Quelques consignes pour les habitants

 

Pour les habitants du quartier, il fallait quand même faire attention et respecter quelques consignes, même après l'opération:

  • Fermer les fenêtres le temps de l'opération
  • Rester à l'intérieur des bâtiments ou des véhicules le temps de cette opération et jusqu'à 30 mn après le passage du véhicule
  • Mettre à l'abri les animaux
  • Ne pas laisser du linge sécher dehors
  • En raison du comportement « main-bouche » des enfants, rentrer leurs jouets
  • Rincer à l'eau le mobilier de jardin
  • Comme pour tout traitement insecticide utilisé pour les cultures, et même si les doses sont moindres, ne pas consommer les fruits et légumes du jardin dans les 2 jours qui suivent le traitement, et bien les rincer à l'eau avant consommation
  • En cas d'apparition de sensations anormales suite au traitement, contacter son médecin traitant

 

Quel produit utilisé ?


Dans un communiqué, l'Agence Régionale de Santé précise que "l'insecticide utilisé est autorisé par la réglementation et l'arrêté préfectoral du 30 avril 2019". Il s'agit de l'Aqua-K Othrine "à base de deltaméthrine, émulsion aqueuse – dose 0,5 g/ha - brouillard froid."


La dengue, késako ?

 

Selon l'Institut Pasteur, la dengue, aussi appelée "grippe tropicale", est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques du genre Aedes. L’OMS estime à 500.000 cas annuels le nombre de dengue hémorragique, mortels dans plus de 2,5% des cas. Initialement présente dans les zones tropicales et subtropicales, la dengue a désormais touché l’Europe.
 

  • La dengue classique

Elle se manifeste brutalement après 2 à 7 jours d’incubation : une forte fièvre, maux de tête, nausées, vomissements, éruption cutanée ressemblant à celle de la rougeole. Après quelques jours les symptômes s’intensifient.
 

  • La dengue hémorragique

Avec la forme hémorragique la fièvre persiste et des hémorragies multiples, notamment gastro-intestinales, cutanées et cérébrales, surviennent souvent. Elle est extrêmement dangereuse voire mortelle pour les mineurs de moins de 15 ans en cas de choc (refroidissement, moiteur de la peau, pouls imperceptible signalant une défaillance circulatoire, douleurs abdominales). 


Le moustique tigre de plus en plus présent, et gênant


Le moustique tigre est capable de transmettre des maladies telles que la dengue, le chikungunya et le zika. Il est désormais implanté dans plus de la moitié des départements, dont Paris où le moustique est "implanté et actif".

Originaire d'Asie, le moustique tigre s'est installé dans les Alpes-Maritimes en 2004. Essentiellement urbain il apprécie les lieux habités par l'homme. "Une fois installé dans une commune ou un département, il est pratiquement impossible de s'en débarrasser" observent les autorités. Le réchauffement climatique et la multiplication des échanges internationaux favorise l'expansion du territoire de cet insecte. La transmission se fait lorsqu'un moustique tigre "sain" pique une personne contaminée lors d'un séjour hors de France métropolitaine. L'insecte devient alors porteur du virus et peut le transmettre à une personne saine n'ayant pas séjourné hors du territoire.

 

Sur le même sujet

Ligue 2 : le GF 38 reçoit l'AC Ajaccio au Stade des Alpes

Les + Lus