“Zoreilles de Zemmour” : un pâté du chef Thierry Chalancon pour narguer le candidat

Publié le
Écrit par Lina Foukahi

À Saoû, le chef du restaurant drômois “L’oiseau sur sa branche”, Thierry Chalancon a créé un pâté non sans originalité. Nommé “Zoreilles de Zemmour”, la volonté du chef est de se moquer du candidat à la présidentielle.

Un pâté dénonciateur

C’est un concept insolite. Le chef Thierry Chalancon a lancé il y a une semaine un pâté “Zoreilles de Zemmour” pour afficher son mécontentement face aux idées politiques d’Éric Zemmour. “Le fait qu’il monte dans le ciel politique me déplaisait” explique le chef. Début février, en voyant les caricatures de Charlie Hebdo représentant le candidat avec de grandes oreilles, l’idée lui est venue. 

Ce n’est pas la première fois que Thierry Chalancon lance ce concept. Il l’avait déjà fait pour l’ancien président des États-Unis, Donald Trump. Cette fois, il a sollicité l’entreprise Troupéou pour imprimer les étiquettes avec un texte qu'il a lui-même rédigé. Nous pouvons lire une composition aux allures moqueuses comme “Droit du sang 40 g” ou “Immigration 0,5 g”.

Un concept mal interprété par “Reconquêtes”

Le 23 février sur Twitter, le parti “Reconquêtes” de la Drôme a montré le pâté et l’a décrit comme un hommage à Éric Zemmour. “La prochaine fois, je mettrai une triangulaire pour que l’idée soit comprise” s'amuse Thierry Chalancon.

Pour le chef, cette publication a été faite “pour faire le buzz” et faire parler le plus possible du candidat. 

Pourtant, tous les militants ne sont pas tendres. En effet, le chef a reçu une menace téléphonique de la part d’un homme : “mon collègue a pris l’appel et il lui a dit qu’il voulait me faire tomber moi et mon restaurant”. Cela n’impressionne pas le restaurateur qui compte bien vendre ces pâtés pendant un moment. 

En attendant, les clients s’amusent beaucoup de l’initiative du chef. Le pâté est vendu 8 euros et compte bien y rester, “à part peut-être si il n’a pas ses 500 signatures”.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité